Abdelilah Benkirane fête ses 60 ans

9 avril 2014 - 21h27 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a célébré mardi son 60e anniversaire, lors d’une fête familiale privée, dans sa villa du quartier des Orangers, à Rabat. Le secrétaire général du Parti Justice et Développement (PJD) a eu droit à un bon gâteau d’anniversaire au chocolat.

C’est Soumia, fille de Benkirane, qui en a fait part à ses amis et connaissances sur son mur Facebook, tout en exprimant sa joie et son amour à cette occasion à son premier ministre de père.

La fille de Benkirane a même publié une photo du gâteau d’anniversaire de son père, sur lequel on distingue une bougie avec le chiffre 60, âge de Benkirane, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Dans sa dédicace à son père, Soumia Benkirane écrit entre autres : "...mes meilleurs vœux mon père chéri, prunelle de mes yeux, couronne de mon cœur...".

Benkirane n’aurait pas fêté son anniversaire depuis l’âge de 12 ans. Ce serait sa sœur qui en aurait eu l’idée, d’après des sources citées par le journal, selon lesquelles le chef du gouvernement se rappelle rarement de sa date de naissance.

Le leader islamiste considère même qu’il a 62 ans et non 60 ans, compte tenu du calendrier de l’hégire. D’après le calendrier musulman, Benkirane est né le mois de Chaâbane 1373 et on est en l’an 1435, donc le patron du PJD a 62 ans.

Né le 2 avril 1954 dans le quartier populaire d’Al Akkari, à Rabat, Benkirane a été nommé chef du gouvernement marocain le 29 novembre 2011, après la victoire écrasante de son parti aux élections législatives du 25 novembre de la même année.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Abdelilah Benkirane - Akhbar Al Yaoum - Anniversaire

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD doit payer plus de 5 millions de dirhams

La Cour des comptes a récemment publié son rapport annuel sur l’audit des comptes des partis politiques pour l’année 2021. Selon ce rapport, le Parti de la justice et du développement (PJD) est en tête de liste des partis qui doivent rembourser des...

Le PJD évoque un lien entre le séisme et les péchés collectifs du Maroc

Le Parti de la Justice et du Développement (PJD) s’est exprimé sur le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre qui a endeuillé le Maroc et a lancé un appel aux Marocains. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela ne devrait...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Maroc : les démolitions sur les plages sont elles légales ?

Abdelouafi Laftit, ministre de l’Intérieur a été interpellé par Abdellah Bouanou, président du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), sur le respect de la loi dans le processus de démolition de plusieurs résidences...

La mise en garde d’Abdelilah Benkirane à Aziz Akhannouch

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) a poussé un coup de gueule contre le gouvernement d’Aziz Akhannouch. Il l’a par ailleurs mis en garde contre l’éventualité d’un déclenchement des manifestations...

Code de la famille : les féministes marocaines face à l’opposition de Benkirane

Le secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a vivement critiqué le mouvement féministe qui milite pour l’égalité des sexes dans le cadre de la réforme du Code de la famille, estimant que son combat vise à...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Réforme du Code de la famille au Maroc : Abdelilah Benkirane menace

Le secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, relance le débat sur la réforme de la Moudawana et du Code pénal, en promettant des actions fortes si le ministre de la Justice y introduit des amendements qui portent atteinte à la cellule familiale.