Ned Price s’exprime à nouveau sur le Sahara

11 juin 2021 - 11h00 - Ecrit par : A.S

La question du Sahara marocain préoccupe l’actuel locataire de la Maison blanche. Le porte-parole du département d’État, Ned Price a affirmé que l’administration Biden, tout en se démarquant de celle de son prédécesseur, dit continuer les concertations avec toutes les parties prenantes dans ce dossier.

Il y a quelques mois, l’ancien président des États-Unis, Donald Trump a reconnu la souveraineté marocaine sur le Sahara. Mais, sans retirer sa reconnaissance à la marocanité du Sahara, l’actuelle administration a déclaré ne pas être dans la « continuité » de Trump. Donnant des clarifications au média espagnol La Vanguardia sur ce sujet, le porte-parole Ned Price a déclaré dans un point de presse que « nous consultons en privé les parties sur la meilleure façon de mettre fin à la violence et de parvenir à un règlement durable », rapporte Telquel. D’ailleurs, « je n’ai rien de plus à annoncer pour le moment, mais je contesterai certainement la qualification selon laquelle il y a eu une continuité, y compris en ce qui concerne notre approche envers la région, depuis la dernière administration », a-t-il poursuivi.

À lire : Sahara : la position des États-Unis reste inchangée

D’ailleurs, la question du Sahara « est une question que nous avons discutée directement avec nos homologues marocains, espagnols et ailleurs dans la région. Mais je pense que plus généralement, il y a peu de continuité en ce qui concerne notre approche de la région au sens large », a indiqué Ned Price, avant d’ajouter : « Je n’ai rien à annoncer pour le moment, mais je pense que si vous regardez le Sahara occidental dans le cadre d’une approche plus large de la région par l’administration précédente dans le contexte des accords d’Abraham, c’est là que vous voyez une certaine discontinuité entre l’approche que nous avons suivie et celle que nous avons adoptée par rapport à ce qu’a fait l’administration précédente ».

Pour rappel, depuis sa prise de fonction, Joe Biden n’est pas réellement revenu sur le sujet de la reconnaissance du Sahara marocain. Et présentement, la réponse du porte-parole du département d’État américain donne à réfléchir.

Tags : États-Unis - Diplomatie - Sahara Marocain

Aller plus loin

Etats-Unis : vers une remise en cause de la marocanité du Sahara ?

Les promesses des États-Unis sous Trump faites au Maroc après sa reconnaissance de la marocanité du Sahara, sont restées à l’étape de vœu pieux. Depuis près de cinq mois, aucun signe...

Sahara : entretien téléphonique entre le roi Mohammed VI et Donald Trump

C’est une date qui va changer le cours de l’histoire pour le Maroc et le Sahara. Les États-Unis viennent de reconnaître officiellement la pleine souveraineté du Maroc sur le...

Reconnaissance de la marocanité du Sahara : le Polisario en colère contre Donald Trump

L’annonce de la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur le Sahara occidental, par les États-Unis jeudi dernier suscite de vives réactions. La déclaration est dénoncée par...

Sahara : un exploit diplomatique pour le Maroc sous l’administration Biden

Le Maroc vient de réaliser un nouvel exploit diplomatique. La position des États-Unis sur leur reconnaissance de la marocanité du Sahara reste “inchangée”. Cette annonce a été...

Nous vous recommandons

Maroc : les importations d’armes turques en forte hausse

Le Maroc a augmenté ses importations d’armes turques au cours du mois de septembre lorsque les tensions sont montées d’un cran avec l’Algérie.

Le TGV marocain plus écologique

Depuis hier, samedi 1er janvier, le train à grande vitesse marocain,Al Boraq, passe progressivement à l’énergie verte. Il s’agit de substituer la consommation électrique du réseau ferré national par une énergie...

Le Maroc va équiper ses hélicoptères « AH-64 Apache »

Le Maroc a reçu l’approbation des États-Unis pour équiper les 24 hélicoptères « AH-64 Apache » qu’il avait commandés auprès du constructeur américain Boeing.

Les braqueurs d’une agence de transfert d’argent arrêtés (vidéo)

La police judiciaire de Tétouan a arrêté, mercredi, deux individus pour leur implication présumée dans le braquage d’une agence de transfert d’argent.

TUI annule ses vols vers le Maroc

TUI UK, la branche britannique du voyagiste allemand, a décidé d’annuler les vols vers le Maroc et d’autres destinations jusqu’au mois d’août. En cause, la crise due au Coronavirus.

Arancha González Laya emportée par la crise avec le Maroc

Arancha González Laya n’est plus, depuis ce samedi, la ministre espagnole des Affaires étrangères. Le chef du gouvernement, Pedro Sanchez, vient de la remercier à l’occasion du remaniement opéré. José Manuel Albares, jusque-là ambassadeur d’Espagne en France,...

Halilhodzic menace de démissionner

Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football est très remonté contre Hakim Ziyech, et l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse. Vahid Halilhodzic a expliqué aux médias les raisons de l’absence de Hakim Ziyech et invite la Fédération royale...

Les croisières de retour au Maroc

Le MSC Lirica, navire de croisières de Classe Lirica, fera bientôt escale au Maroc dans le cadre du programme de navigation hiver 2022-2023 de MSC Croisières.

Royal Air Maroc, première compagnie du Maghreb garantissant la sécurité sanitaire

Royal Air Maroc (RAM) est en tête des compagnies aériennes de haut niveau de sécurité sanitaire au Maghreb. C’est ce qui ressort du dernier classement « Covid-19 Airline Safety Rating  » de l’agence internationale de notation du transport aérien,...

Colère contre Autoroutes du Maroc

En cherchant indirectement à imposer son service “Jawaz”, la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) attise la colère des usagers.