Un ancien juge d’instruction accuse le Maroc d’être derrière ses ennuis judiciaires

23 mai 2022 - 18h20 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Patrick Ramaël, ancien juge d’instruction dans l’affaire Mehdi Ben Barka, le chef de file du mouvement tiers-mondiste, et plus célèbre opposant aux rois Mohammed V et Hassan II, disparu dans des circonstances mystérieuses en France, est poursuivi devant la Cour d’appel de Paris pour violation du secret de l’instruction. Il accuse le Maroc d’être derrière ces procédures en diffamation. Le délibéré sera rendu le 23 juin prochain.

Poursuivi par Miloud Tounzi, ancien fonctionnaire marocain, l’ancien juge d’instruction Patrick Ramaël, qui était en charge du dossier Ben Barka pendant 10 ans, a comparu devant la 17ᵉ chambre de la Cour d’appel de Paris le 19 mai 2022. À la barre, il charge Miloud Tounzi : « Tout le monde sait que Miloud Tounzi se cachait sous son nom d’agent, Larbi Chtouki, condamné par contumace à la perpétuité en 1967. C’est bien Tounzi qui a dirigé le commando qui a enlevé, torturé et fait disparaître le corps de Medhi Ben Barka. » Les deux avocats français et marocain de la partie civile battent en brèche et affirment que le juge n’a jamais eu aucune preuve, aucun indice grave et concordant lors de son instruction, rapporte France inter. « C’est lamentable, c’est un assassinat moral », fustigent-ils.

À lire : Accusations d’espionnage : de nouvelles révélations sur Mehdi Ben Barka

L’avocat de l’ex-juge d’instruction assure que son client ne gérait plus le dossier en 2015, année où il avait publié un livre sur l’affaire en reprenant certains articles de presse. Il assure que Patrick Ramaël n’a cité un article de presse marocain faisant référence à des aveux de Miloud Tounzi devant une commission spéciale au Maroc, l’équivalent des commissions « Vérité et Réconciliation » en Afrique du Sud, qui n’a jamais été attaqué en justice. « Cette audition n’a jamais eu lieu, c’est faux !", clame l’avocat français de Miloud Tounzi. « C’est lamentable…". « Parlons-en, rétorque le défenseur de Patrick Ramaël. Mon client a tenté de récupérer ce rapport mais il y a eu refus des autorités marocaines ».

À lire : Le Mossad derrière la mort de Mehdi Ben Barka (audio)

Pour Patrick Ramaël, la monarchie marocaine « serait derrière ces procédures en diffamation », car elle « a tenté de l’attaquer en vain pour violation du secret de l’instruction ». Le magistrat justifie ces affirmations des faits qui ont froissé la monarchie marocaine, notamment les mandats d’arrêt qu’il avait délivrés à quelques jours d’une visite officielle au Maroc de l’ex-président français Nicolas Sarkozy, un voyage au Maroc, où il avait pris les coordonnées GPS du site de l’ancienne prison secrète à Rabat, le PF3. La tête de Mehdi Ben Barka aurait pu être enterrée près de ce lieu, croit-il savoir. Le verdict est attendu le 23 juin prochain.

Sujets associés : Mehdi Ben Barka - France - Paris - Hassan II

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Accusations d’espionnage : de nouvelles révélations sur Mehdi Ben Barka

Suite au démenti de Bachir Ben Barka, fils de Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, le chercheur tchèque Jan Koura, professeur adjoint à l’Université Charles...

Affaire Ben Barka : un mystère non résolu

Le mystère reste entier, 55 ans après l’enlèvement et l’assassinat de Mehdi Ben Barka, figure intellectuelle et politique du mouvement anticolonialiste, et opposant au roi Hassan...

Le Mossad derrière la mort de Mehdi Ben Barka (audio)

Dans son livre "Rise and kill first", paru en 2018, le journaliste et écrivain israélien, Ronin Bergman, a levé le voile sur l’enlèvement et le meurtre de Mehdi Ben...

Mehdi Ben Barka était-il un espion ?

56 ans après son décès, de troublantes révélations ont été faites sur le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, et plus célèbre opposant...

Nous vous recommandons

Mehdi Ben Barka

Disparition de Mehdi Ben Barka : 55 ans après, le mystère demeure entier

29 octobre 1965, c’était la dernière fois qu’était vu Mehdi Ben Barka, à Paris. La France et le Maroc n’ont jamais expliqué les circonstances de l’enlèvement et de la disparition du principal opposant d’Hassan II, dont le centenaire de naissance et en...

Réaction de l’USFP suite aux troublantes révélations sur Mehdi Ben Barka

Les troublantes révélations faites sur le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste et panafricaniste suscite des réactions de la part de l’Union socialiste des forces populaires (USFP). De nouvelles archives...

Réaction de la famille de Mehdi Ben Barka suite aux accusations d’espionnage

Les accusations d’espionnage contre le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste ont fait réagir sa famille. L’ex-opposant marocain est accusé d’avoir été un espion qui fournissait des renseignements aux services...

Accusations d’espionnage : de nouvelles révélations sur Mehdi Ben Barka

Suite au démenti de Bachir Ben Barka, fils de Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, le chercheur tchèque Jan Koura, professeur adjoint à l’Université Charles de Prague fait de nouvelles révélations sur le plus célèbre opposant aux rois...

Mehdi Ben Barka était-il un espion ?

56 ans après son décès, de troublantes révélations ont été faites sur le militant anticolonialiste Mehdi Ben Barka, chef de file du mouvement tiers-mondiste, et plus célèbre opposant aux rois Mohammed V et Hassan...

France

La France met à l’honneur le goumier marocain Hammou Moussik

Hammou Moussik, un goumier marocain âgé de 103 ans, et officier de la Légion d’honneur depuis 2013, sera «  célébré  » ce samedi, journée commémorative du 8 mai 1945, marquant la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie lors de la deuxième guerre...

Le groupe Voltalia va construire deux centrales solaires au Maroc

Volta Maroc, filiale du groupe français Voltalia, l’entreprise appartenant à la famille Mulliez, plus connue par ses enseignes Auchan, Décathlon, Kiabi, Pimkie, ou encore Leroy Merlin, va réaliser deux centrales solaires dans le royaume dans le cadre de...

Une arnaque depuis le Maroc coûte à un jeune 15 000 euros

Des escrocs se faisaient passer pour la chanteuse française Alizée et ont réussi à lui soutirer jusqu’à 15 000 euros. Une partie de cette somme d’argent a été envoyée sur des IBAN en Lituanie et au Maroc. Après avoir saisi la justice, la famille de la victime...

Hassan Iquioussen a « disparu »

Le Conseil d’État a validé mardi 30 août l’expulsion de l’imam de Lourches Hassan Iquioussen, qualifié d’« ennemi de la République », du territoire français vers le Maroc », mais le dignitaire musulman reste...

L’ex-élue Agnès Cerighelli condamnée en appel pour islamophobie

Condamnée en septembre 2020 à deux mois de prison avec sursis et une peine de cinq ans d’inéligibilité pour provocation à la discrimination raciale, Agnès Cerighelli avait interjeté appel. Mais le 16 mars dernier, sa condamnation a été confirmée par la cour...

Paris

16 étudiants Marocains admis à l’école Polytechnique de Paris

Seize étudiants marocains intégreront cette année la prestigieuse école Polytechnique de Paris, alors que 7 sont en liste d’attente, selon l’ambassade de France au Maroc.

Décès de la franco-marocaine Dalila Ennadre

La réalisatrice franco-marocaine, Dalila Ennadre, est décédée jeudi à Paris, à l’âge de 53 ans, après plusieurs années de lutte contre le cancer.

Les escrocs ayant ciblé le roi Mohammed VI condamnés

Anthony Lazarevitch, 36 ans et Gilbert Chikli, 55 ans, considérés comme les cerveaux d’une vaste escroquerie ayant ciblé des personnalités dont le roi Mohammed VI ont été respectivement condamnés en appel à Paris à sept et dix ans de prison avec une peine de...

Achraf Hakimi va-t-il rester au PSG ?

Arrivé au Paris Saint-Germain (PSG) l’été dernier en provenance de l’Inter Milan, Achraf Hakimi envisagerait de quitter le club d’ici la saison prochaine. En cause, le départ imminent pour le Real Madrid de son coéquipier, Kylian Mbappé, avec qui il...

Visas : le Maroc, victime collatérale des tensions France-Algérie ?

La décision de la France de réduire à 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens s’explique par les tensions entre Paris et Alger.

Hassan II

« Hassan II était magnifique. Mohammed VI est adorable. » (vidéo)

Farah Diba Pahlavi, ancienne impératrice d’Iran, salue la magnanimité du roi Mohammed VI et de son père Hassan II dont elle garde de bons souvenirs.

Le Maroc porte plainte contre Jane Benzaquen, supposée « fille cachée » de Hassan II

Après 18 ans d’accalmie, l’affaire de la prétendue « fille cachée » du Roi Hassan II refait surface avec une action en reconnaissance de paternité engagée en Belgique d’un côté, et de l’autre, une plainte déposée par le Maroc pour « escroquerie...

Le roi Mohammed VI s’installe au palais de Skhirat

Le roi Mohammed VI serait arrivé, lundi soir, au palais royal de Skhirat en provenance de Rabat, afin d’y passer le début des vacances d’été.

Le discours du Roi Mohammed VI ce vendredi soir

Le roi Mohammed VI s’adressera ce vendredi soir aux Marocains à l’occasion du 45ᵉ anniversaire de la Marche Verte.

La Rolls-Royce du roi Hassan II a trouvé preneur

Proposée aux enchères sur le site Autoscout il y a quelques jours, la voiture Rolls-Royce Camargue de 1977 ayant appartenu à feu Hassan II a trouvé preneur. La première tentative remonte à 2016.