La « petite martyre de l’A10 » : les parents d’Inass mis en examen 30 ans après

19 avril 2023 - 21h50 - France - Ecrit par : S.A

30 ans après le décès de leur fille, les parents de la petite Inass dont le corps avait été retrouvé à Suèvres (Loir-et-Cher), dans un fossé de l’A10, le 11 août 1987, continuent de faire face à la justice française. Jeudi, la cour d’appel d’Orléans a demandé leur mise en examen “supplétive” pour « actes de torture et de barbarie ».

Selon des sources concordantes, la chambre de l’instruction de la cour d’appel d’Orléans a, dans sa décision, ordonné un supplément d’information, fait savoir franceinfo. Les magistrats demandent au juge d’instruction de mettre en examen les parents d’Inass – Ahmed Touloub, 70 ans, et Halima El Bakhti, 68 ans – pour « actes de tortures et de barbarie » et de les interroger sur certains points du dossier qui méritent d’être éclaircis. Le juge d’instruction de Blois dispose de plus d’un mois (jusqu’au 26 mai) pour réaliser des investigations supplémentaires. Une fois le supplément d’information obtenu, la cour d’appel décidera des suites judiciaires, et des motifs éventuels de renvoi devant la cour d’assises.

À lire :France : le père de la "petite martyre de l’A10" est libre

« Cette décision correspond à la réalité du dossier », réagit Agathe Morel, avocate de l’association Enfance et Partage, assurant que « certains actes relèvent des actes de tortures et de barbarie.

À lire :France : du nouveau dans l’affaire Inass, la « petite martyre de l’A10 »

En novembre 2022, le juge d’instruction de Blois (Loir-et-Cher) en charge de l’affaire avait décidé de renvoyer devant la cour d’assises les parents de la petite martyre de l’A10 : sa mère, Halima El Bakhti, pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et son père, Ahmed Touloub, pour “complicité”. Considérant qu’il s’agissait d’un meurtre, la procureure de Blois avait fait appel.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Droits et Justice - Orléans - MRE

Aller plus loin

France : le père de la "petite martyre de l’A10" est libre

Ahmed Touloub est désormais libre de ses mouvements. Ainsi en a décidé la justice, pour le père de l’enfant dont le corps avait été retrouvé en août 1987 dans un fossé de...

France : du nouveau dans l’affaire Inass, la « petite martyre de l’A10 »

L’affaire de la petite Inass dont le corps avait été retrouvé à Suèvres (Loir-et-Cher), dans un fossé de l’A10, le 11 août 1987, est loin de connaître son épilogue. Ses parents...

France : 30 ans après on a arrêté les présumés tueurs d’Inass Touloub

Pendant plus de 30 ans, les enquêteurs l’appelaient la petite inconnue ou la martyre de l’Autoroute A10. Aujourd’hui, elle a un nom et s’appelle Inass Touloub.

France : une famille marocaine a caché un drame pendant trois décennies

Une famille marocaine résidant à Puteaux a tenu secret un drame survenu en 1987  : la mort de la petite Inass alors âgée de 4 ans dont le corps avait été retrouvé à Suèvres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.

Tranferts records des Marocains du monde

Malgré une conjoncture économique difficile liée à la tension russo-ukrainienne, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) devraient augmenter de 12,9% cette année pour dépasser les 105 milliards de dirhams, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Un ancien ministre interdit de quitter le Maroc après ses propos sur le roi Mohammed VI

Les autorités marocaines ont interdit à l’ancien ministre Mohamed Ziane de quitter le royaume, après ses déclarations contre le roi Mohammed VI dont il dénonçait l’absence prolongée.

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.