Recherche

Le Mossad derrière la mort de Mehdi Ben Barka (audio)

© Copyright : DR

16 février 2020 - 09h40 - Maroc

Dans son livre "Rise and kill first", paru en 2018, le journaliste et écrivain israélien, Ronin Bergman, a levé le voile sur l’enlèvement et le meurtre de Mehdi Ben Barka.

Dans une déclaration à la radio Europe 1, le reporter du New York Times a déclaré que "le Mossad israélien n’avait pas participé au kidnapping et à la torture de Mehdi Ben Barka, mais avait suivi ses traces et aidé les Marocains à se débarrasser de sa dépouille".

"Aspergé d’une matière chimique pour précipiter sa décomposition, le cadavre de l’homme politique marocain avait été inhumé sous l’actuel musée Louis Vuitton, dans la forêt de Burgon", a-t-il précisé.

Enlevé le 29 octobre 1965 devant la brasserie parisienne Lipp, l’éternel opposant au roi Hassan II, qui avait présidé la veille le Comité préparatoire de la conférence de la Tricontinentale censée réunir, en janvier 1966, les représentants des mouvements de libération des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, avait été assassiné plus tard, grâce au concours du gouvernement français et du Mossad israélien.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact