Affaire Nahel : Amnesty International dénonce le racisme systémique en France

13 juillet 2023 - 22h00 - France - Ecrit par : A.P

Faisant référence au meurtre de Nahel, tué par un policier à Nanterre (Hauts-de-Seine) le 27 juin, Amnesty International a demandé jeudi à la France de reconnaître « le racisme systémique dans le maintien de l’ordre » et la « refonte totale des règles françaises régissant l’utilisation des armes à feu » par les forces de l’ordre.

Nahel, âgé de 17 ans, a été abattu par un policier suite à un refus d’obtempérer, rappelle Amnesty International dans un communiqué, précisant que le jeune homme est au moins la quinzième victime de violence policière lors d’un contrôle routier depuis le début de 2022 et que la plupart d’entre elles sont des personnes « racisées ».

L’organisation internationale a appelé les autorités françaises à mettre fin à leur « dangereux déni concernant les effets du racisme systémique dans le maintien de l’ordre » en France, dénonçant le fait que « l’utilisation illégale des armes à feu dans le contexte de contrôles routiers » soit « associée à un préjugé raciste ».

À lire : Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

« Les autorités préfèrent réduire le racisme à des incidents isolés, plutôt que de remettre en question les pratiques discriminatoires généralisées dont sont victimes les personnes racisées », critique Amnesty International, déplorant la déclaration du préfet de police Laurent Nunez qui affirmait qu’« il n’y a pas de racisme dans la police ».

Amnesty International a également insisté sur la « nécessité de refonder les règles d’utilisation des armes à feu par la police » française, ajoutant que « l’homicide de Nahel est un exemple tragique des failles de la formulation élargie figurant dans l’article L.435-1 [2] : la vidéo publiquement disponible de cet homicide montre que l’avancée du véhicule ne constituait pas une menace pour les policiers puisqu’ils se trouvaient sur le côté du véhicule, et non devant lui ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Racisme - ONU - Amnesty international (AI) - Bavure policière

Aller plus loin

Meurtre de Nahel : enquête sur la cagnotte de soutien au policier

Le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête sur la cagnotte de soutien à la famille du policier qui a tué fin juin le jeune Nahel, lors d’un contrôle routier à Nanterre...

Immigration et punaises de lit : Pascal Praud déclenche la colère

Un journaliste français se trouve au cœur d’une polémique pour avoir fait le lien entre la prolifération des punaises de lit et l’immigration.

Jalil, 15 ans, éborgné par la police : « Ça a touché le cerveau » (vidéo)

Jalil, 15 ans, a été éborgné par des policiers à Chilly-Mazarin, en Essonne, dans la nuit du 1ᵉʳ au 2 juillet où des casses ont été enregistrées en réaction à la mort de Nahel,...

« Un bicot, ça ne nage pas ! » : le policier promu

Pierre C., un agent de police, condamné en janvier 2022 à six mois de prison avec sursis pour une injure publique à caractère racial, a récemment réussi le concours interne...

Ces articles devraient vous intéresser :

Sahara : l’ONU accuse, le Polisario récuse et critique le Maroc

Le Polisario critique le rapport du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, sur la situation au Sahara qui l’accable et accuse le Maroc de violation continue de la présence et du travail de la MINURSO.

Le Roi Mohammed VI en visite au Sahara ?

Le roi Mohammed VI serait attendu dans les prochains jours au Sahara où il se rendra dans plusieurs villes.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Antonio Guterres reçu par le roi Mohammed VI

Le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été reçu mercredi en audience par le roi Mohammed VI, annonce le cabinet royal dans un communiqué.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Sahara : l’ONU dément la démission de Staffan de Mistura

Les Nations unies ont apporté un démenti formel au sujet d’une éventuelle démission de Staffan de Mistura, l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.