Affaire Omar Raddad : vers une révision du procès ?

12 octobre 2022 - 13h40 - France - Ecrit par : A.T

Le sort de l’ancien jardinier Omar Raddad, qui a demandé un nouveau procès dans l’affaire du meurtre de Ghislaine Marchal, sera examiné ce jeudi par la justice. Condamné à l’époque, le Marocain avait été gracié mais pas innocenté.

C’est une nouvelle requête qui s’appuie sur de nouveaux éléments présentés par son avocate. Celui-ci estime avoir « apporté des éléments nouveaux indiscutables qui méritent qu’une instruction soit ordonnée pour que la vérité jaillisse. »

A lire : Ce témoignage qui aurait pu innocenter Omar Raddad

Désigné par l’inscription « Omar m’a tuer », tracée avec le sang de la victime sur la scène de crime, le Marocain avait essuyé un premier rejet d’une demande de révision en 2002. Cette fois, c’est la justice elle-même qui avait ordonné de relancer les investigations dans ce dossier. Une première étape avant une éventuelle révision du procès.

Reconnu coupable en février 1994 du meurtre de sa patronne, Ghislaine Marchal, le Marocain avait été condamné à une peine de 18 ans de prison, puis gracié en 1998. Depuis, Omar Raddad clame son innocence et dénonce une erreur judiciaire. 

Sujets associés : France - Droits et Justice - Omar Raddad - Décès

Aller plus loin

France : la justice va rouvrir le dossier Omar Raddad

La justice française a décidé de rouvrir, 27 ans après, le dossier du Marocain Omar Raddad , condamné pour le meurtre de Ghislaine Marchal.

Ce témoignage qui aurait pu innocenter Omar Raddad

Dans « Ministère de l’Injustice », le livre qui paraîtra le 16 mars, les auteurs font une révélation qui aurait pu innocenter l’ex-jardinier marocain Omar Raddad condamné puis...

France 2 s’intéresse à l’affaire Omar Raddad

La nouvelle série "Omar Raddad, le dernier combat » du nom de l’ex-jardinier marocain condamné puis gracié en 1996, sans être innocenté pour la mort de son employeuse Ghislaine...

Omar Raddad croit en la justice, malgré tout

Condamné puis gracié en 1996 sans être innocenté pour la mort de Ghislaine Marchal, tuée le 23 juin 1991 à Mougins (Alpes-Maritimes), l’ex-jardinier marocain Omar Raddad dit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

Des Marocains exploités dans des hôtels associés au Mondial Qatar 2022

Treize des 17 groupes hôteliers associés à la Coupe du monde Qatar 2022 emploient des migrants d’Afrique dont des Marocains et d’Asie, selon une étude.

Après son décès, la fiancée d’un MRE cherche à obtenir un mariage posthume

Alors qu’il prévoyait de se marier avec sa compagne avec qui il a partagé 36 ans de vie commune et eu deux enfants, un Marocain résidant à Saint-Laurent-du-Var décède d’un double cancer. Après son décès, sa fiancée cherche désespérément à obtenir un...

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Le kickboxeur marocain Mohammed Jaraya arrêté par la police

Le kickboxeur néerlandais d’origine marocaine, Mohammed Jaraya, risque gros. Il vient d’être arrêté par la police et les accusations à son encontre pourraient mettre définitivement fin à une carrière pourtant prometteuse.

Khalid Naciri, ancien ministre marocain, s’éteint à l’âge de 77 ans

Khalid Naciri, ancien ministre de la Communication sous le gouvernement El Fassi et l’un des dirigeants du Parti du progrès et du socialisme (PPS), est décédé mercredi soir dans une clinique à Rabat à l’âge de 77 ans. Diplomate et communicant émérite,...

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.