Nouvelle expertise dans l’affaire Tariq Ramadan

25 juin 2021 - 17h20 - France - Ecrit par : S.A

L’islamologue Tariq Ramadan accusé de viols sur quatre femmes est loin de se tirer d’affaire. La justice française a ordonné jeudi une nouvelle expertise sur une éventuelle emprise subie par ses accusatrices.

Du nouveau dans l’affaire Tariq Ramadan. Les juges français chargés de l’enquête pour viols ont ordonné jeudi 24 juin une nouvelle expertise sur l’éventuelle emprise subie par les accusatrices de l’islamologue suisse, rapporte l’AFP. Cette décision intervient après l’annulation par la cour d’appel de Paris le 17 juin dernier d’un premier rapport sur cette question pour vice de procédure. Il était reproché au célèbre psychiatre Daniel Zagury d’avoir interrogé quatre plaignantes sans l’accord des juges d’instruction.

À lire : Tariq Ramadan accuse « Christelle » d’avoir trafiqué les preuves

La nouvelle expertise est confiée à un collège d’experts, composé du Dr Zagury et de ses confrères Bernard Ballivet et Frédéric Meunier. Leur travail consiste à réexaminer cette question. Leur rapport est attendu le 30 novembre. Quatre des accusatrices : la première plaignante Henda Ayari, une femme surnommée «  Christelle  », Mounia Rabbouj et une quatrième femme seront entendues par les juges. Ceux-ci ont déjà reçu l’aval des juges d’instruction.

Cette nouvelle expertise permettra aux experts d’apporter un éclairage sur le débat judiciaire concernant la notion d’emprise. Les enquêteurs estiment que les échanges entre les plaignantes et Tariq Ramadan sont «  ambivalents  ». Cet éclairage permettra aux juges d’instruction de déterminer s’ils « doivent ordonner un éventuel procès ou l’abandon des poursuites, si l’islamologue peut être ou non accusé d’avoir imposé des actes de pénétration sexuelle par une forme de contrainte morale  ».

À lire : Tariq Ramadan de nouveau devant des juges français

Aux yeux de la défense de l’intellectuel musulman de 58 ans, cette « notion d’emprise » est « une bouée de sauvetage pour sauver l’instruction du naufrage judiciaire ». Elle plaide pour des relations dominatrices consenties. L’expert Daniel Zagury avait confirmé que la notion « d’emprise  » avait bel et bien existé dans les relations entre les deux principales plaignantes, Henda Ayari et une femme surnommée «  Christelle  », décrit des relations qui avaient commencé par une «  vénération  » pour Tariq Ramadan rencontré sur les réseaux sociaux…

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Suisse - Tariq Ramadan - Violences et agressions

Aller plus loin

Tariq Ramadan face à la justice : ouverture du procès pour viol à Genève

Le procès pour viol de l’islamologue Tariq Ramadan s’ouvrira lundi 15 mai devant le tribunal correctionnel de Genève.

Confrontation entre Tariq Ramadan et une autre plaignante suisse à Paris

Après “Christelle”, l’islamologue suisse Tariq Ramadan a été confronté mercredi, au tribunal de Paris, à son accusatrice suisse surnommée « Brigitte » dans les médias. Cette...

Tariq Ramadan accuse « Christelle » d’avoir trafiqué les preuves

L’islamologue suisse Tariq Ramadan a porté plainte contre l’une de ses accusatrices. Il s’agit de celle que les médias ont surnommée « Christelle ».

Tariq Ramadan de nouveau devant des juges français

L’islamologue suisse n’en a toujours pas fini avec la justice. Tariq Ramadan s’est retrouvé à nouveau face à la femme qui l’accuse de l’avoir violée en Suisse en 2008.

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Rapport inquiétant sur les violences faites aux femmes marocaines

Au Maroc, les femmes continuent de subir toutes sortes de violence dont les cas enregistrés ne cessent d’augmenter au point d’inquiéter.

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Un Marocain de 14 ans poignardé dans le nord de l’Espagne

Un Marocain âgé de 14 ans se trouve actuellement dans un état grave à l’hôpital après avoir été poignardé à la jambe lors d’une altercation survenue à Saint-Jacques-de-Compostelle (Nord-ouest de l’Espagne).

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...