Nouvelle expertise dans l’affaire Tariq Ramadan

25 juin 2021 - 17h20 - Ecrit par : S.A

L’islamologue Tariq Ramadan accusé de viols sur quatre femmes est loin de se tirer d’affaire. La justice française a ordonné jeudi une nouvelle expertise sur une éventuelle emprise subie par ses accusatrices.

Du nouveau dans l’affaire Tariq Ramadan. Les juges français chargés de l’enquête pour viols ont ordonné jeudi 24 juin une nouvelle expertise sur l’éventuelle emprise subie par les accusatrices de l’islamologue suisse, rapporte l’AFP. Cette décision intervient après l’annulation par la cour d’appel de Paris le 17 juin dernier d’un premier rapport sur cette question pour vice de procédure. Il était reproché au célèbre psychiatre Daniel Zagury d’avoir interrogé quatre plaignantes sans l’accord des juges d’instruction.

À lire : Tariq Ramadan accuse « Christelle » d’avoir trafiqué les preuves

La nouvelle expertise est confiée à un collège d’experts, composé du Dr Zagury et de ses confrères Bernard Ballivet et Frédéric Meunier. Leur travail consiste à réexaminer cette question. Leur rapport est attendu le 30 novembre. Quatre des accusatrices : la première plaignante Henda Ayari, une femme surnommée «  Christelle  », Mounia Rabbouj et une quatrième femme seront entendues par les juges. Ceux-ci ont déjà reçu l’aval des juges d’instruction.

Cette nouvelle expertise permettra aux experts d’apporter un éclairage sur le débat judiciaire concernant la notion d’emprise. Les enquêteurs estiment que les échanges entre les plaignantes et Tariq Ramadan sont «  ambivalents  ». Cet éclairage permettra aux juges d’instruction de déterminer s’ils « doivent ordonner un éventuel procès ou l’abandon des poursuites, si l’islamologue peut être ou non accusé d’avoir imposé des actes de pénétration sexuelle par une forme de contrainte morale  ».

À lire : Tariq Ramadan de nouveau devant des juges français

Aux yeux de la défense de l’intellectuel musulman de 58 ans, cette « notion d’emprise » est « une bouée de sauvetage pour sauver l’instruction du naufrage judiciaire ». Elle plaide pour des relations dominatrices consenties. L’expert Daniel Zagury avait confirmé que la notion « d’emprise  » avait bel et bien existé dans les relations entre les deux principales plaignantes, Henda Ayari et une femme surnommée «  Christelle  », décrit des relations qui avaient commencé par une «  vénération  » pour Tariq Ramadan rencontré sur les réseaux sociaux…

Tags : France - Suisse - Tariq Ramadan - Violences et agressions

Aller plus loin

Confrontation entre Tariq Ramadan et une autre plaignante suisse à Paris

Après “Christelle”, l’islamologue suisse Tariq Ramadan a été confronté mercredi, au tribunal de Paris, à son accusatrice suisse surnommée « Brigitte » dans les médias. Cette dernière...

Tariq Ramadan relaxé dans une plainte pour diffamation

Après plusieurs revers essuyés avec la justice pour des viols sur cinq femmes, l’islamologue suisse Tariq Ramadan a été relaxé mardi par le tribunal correctionnel de Rouen (ouest de...

Tariq Ramadan accuse « Christelle » d’avoir trafiqué les preuves

L’islamologue suisse Tariq Ramadan a porté plainte contre l’une de ses accusatrices. Il s’agit de celle que les médias ont surnommée « Christelle...

Tariq Ramadan de nouveau devant des juges français

L’islamologue suisse n’en a toujours pas fini avec la justice. Tariq Ramadan s’est retrouvé à nouveau face à la femme qui l’accuse de l’avoir violée en Suisse en...

Nous vous recommandons

Les travaux rendent difficile le flux des MRE à Sebta

La Délégation du gouvernement à Ceuta a informé que toutes les personnes désireuses de traverser la frontière avec leurs véhicules pour se rendre au Maroc, doivent nécessairement passer par la zone d’enregistrement de Loma Colmenar, ouverte de 08 h 00 à 22 h...

La construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid lancée

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) annonce le lancement de l’appel d’offres relatif à la première phase du projet de Construction de l’autoroute Tit Mellil-Berrechid. Publié le 1ᵉʳ juillet 2021, cet appel d’offres concerne le projet de...

Les supermarchés "U Express" se renforcent au Maroc

Après deux ans d’activité au Maroc, le géant français de la distribution alimentaire, U Express, se prépare au lancement très prochainement de quatre nouveaux points de vente.

Coûts du roaming réduits pour les voyageurs belges arrivant au Maroc

L’opérateur de télécommunications mobile belge, Proximus, offre la possibilité à ses clients qui voyagent vers le Maroc « de continuer à bénéficier de leur formule tarifaire nationale, moyennant le paiement d’un « Daily Roaming Pass » à partir du 1ᵉʳ...

Vidéo : des trafiquants de drogue arrêtés par des baigneurs en Espagne

La Garde civile, grâce à une forte collaboration citoyenne, a procédé à l’arrestation de deux hommes, présumés trafiquants de drogue à Grenade. En tout, plus de 700 kilos de haschich marocain ont été...

Le coup de pouce du Prince Moulay Rachid à Gérard Darmon

Invité sur l’émission « La Face Katché » présentée sur Yahoo, l’acteur français Gérard Darmon a fait quelques révélations sur les raisons qui l’ont conduit à demander et à obtenir la nationalité marocaine.

De fortes averses orageuses attendues au Maroc

De fortes averses orageuses toucheront plusieurs provinces marocaines demain mardi et mercredi 22 septembre, alerte la Direction générale de la météorologie (DGM).

Ukraine : un étudiant marocain tué par l’armée russe, son père raconte

Alors qu’il rentrait à Moldova le 20 avril dernier, Anas Jabry, un étudiant marocain, a été tué dans une attaque russe contre un bus dans la ville ukrainienne d’Odessa. Son père raconte ce qu’il s’est...

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

Les trains 30% moins chers pour les MRE

Pour mieux accompagner l’opération Marhaba 2022, l’Office national des chemins de fer (ONCF) a pris des mesures spéciales pour accueillir les Marocains résidant à l’étranger.