L’Espagne ne se rendra pas au Maroc pour l’African Lion 2022

16 juin 2022 - 11h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

L’Espagne a confirmé qu’elle ne participera pas aux manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines, African Lion 2022, qui se dérouleront du 20 juin au 1ᵉʳ juillet au Maroc et dans d’autres pays africains.

Organisée par les États-Unis et Africom (Commandement américain pour l’Afrique), l’African Lion 2022 va démarrer dans les prochains jours, au Maroc, en Tunisie, au Sénégal et au Ghana. Comme l’année dernière, l’Espagne a annoncé qu’elle ne participera pas à ces exercices militaires, ont indiqué des sources du ministère de la Défense à Público.

À lire : African Lion 2022 : l’Espagne ne sera pas au Maroc

L’Espagne avait manqué l’édition de l’année dernière qui devrait se dérouler entre autres au Sahara, une option qui a été finalement exclue par les États-Unis. Le choix du Sahara avait été retenu quelques mois après l’annonce, en décembre 2020, de la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

À lire : African Lion 2021 : le Maroc écarte l’Espagne

Le Maroc accorde une importance particulière à l’événement militaire organisé avec son partenaire américain. Ainsi, l’African Lion 2022 se déroulera dans les régions de Kenitra, Agadir, Tan-Tan, Taroudant, Ben Guerir et à Mehbes, près de la frontière avec l’Algérie. Mais le site officiel Africom ne cite que les villes marocaines.

Plus de 7 500 soldats du Brésil, du Tchad, de France, d’Italie, des Pays-Bas, du Royaume-Uni, du Maroc et des États-Unis participeront à ces manœuvres militaires qui se déroulent dans un contexte de crise entre l’Espagne et l’Algérie.

Sujets associés : Espagne - États-Unis - Algérie - Défense - Armement

Aller plus loin

African Lion 2023 : le Maroc et les États-Unis en première ligne, l’Espagne observe de loin

Comme les années précédentes, les troupes espagnoles ne prendront pas part à l’African Lion 2023, les grandes manœuvres militaires co-organisées par le Maroc et les États-Unis,...

Précisions sur l’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022

L’US Africa Command apporte des précisions sur l’exercice militaire maroco-américain African Lion 2022 auquel participent des soldats venus des continents américain, européen et...

African Lion 2022 : l’Espagne ne sera pas au Maroc

Après avoir manqué l’édition de l’année dernière en raison de la crise diplomatique avec le Maroc, l’Espagne ne participera pas non plus à l’« African Lion 22 », manœuvres...

African Lion 2021 : le Maroc écarte l’Espagne

Le Maroc n’a pas inscrit l’Espagne sur la liste des participants à l’édition 2021 de l’exercice militaire African Lion, organisé chaque année par le royaume, en collaboration...

Ces articles devraient vous intéresser :

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Zones industrielles militaires : les grands projets du Maroc

Le Maroc s’active pour la mise en place d’une industrie de défense robuste. Il dévoile sa stratégie axée sur la création de zones industrielles.

Le Maroc va réceptionner ses premiers hélicoptères H135

Le Maroc va bientôt doter son armée de l’air de cinq hélicoptères H135 qui remplaceront l’AB206 pour la formation des pilotes dans les missions de transport, de recherche et de sauvetage.

Les F-16 Viper de Lockheed Martin bientôt en action au Maroc

Les 25 avions de combat américains F-16 VIPER fabriqués par le groupe américain Lockheed Martin sont en passe d’être livrés au Maroc.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Maroc : le chantier de maintenance des aéronefs militaires s’accélère

Le Maroc s’active pour la mise en place d’un écosystème d’industries dédiées à la maintenance d’avions militaires. Un projet qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.