African Lion : l’Espagne à nouveau absente

31 mars 2024 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le Maroc et les États-Unis finalisent les préparatifs de l’édition 2024 de l’African Lion, les manœuvres militaires qu’ils co-organisent chaque année dans le royaume. Comme l’année précédente, l’armée espagnole ne prendra pas part à cette vingtième édition prévue fin mai.

Rabat et Washington s’activent pour l’organisation réussie de la vingtième édition de ces manœuvres militaires qui se dérouleront au Maroc du 20 au 31 mai prochain. Plusieurs réunions se tiennent à Agadir entre représentants des Forces armées royales marocaines et délégations des pays partenaires pour définir les stratégies et les activités liées à ces exercices à laquelle participent chaque année plus de 10 000 soldats de pays arabes, africains et d’environ 20 militaires de pays observateurs.

Cette vingtième édition de l’African Lion s’annonce « exceptionnelle » en raison de la participation des armées du Royaume-Uni, du Brésil, de la France, de l’Italie, des Pays-Bas, etc. L’Espagne, pays voisin et allié du Maroc, sera à nouveau absente à ces manœuvres militaires visant à améliorer l’interopérabilité entre les pays. Selon El Debate, l’Espagne ne veut pas envoyer de troupes au Maroc pour participer aux exercices militaires African Lion dont une partie se déroulera près de la frontière avec l’Algérie. Ceci, afin d’éviter une exacerbation des tensions diplomatiques ce pays.

À lire : L’Espagne ne se rendra pas au Maroc pour l’African Lion 2022

Les relations hispano-algériennes sont tendues depuis plus de deux ans, après que Pedro Sanchez a déclaré son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara qu’il considère comme la solution « la plus sérieuse, réaliste et crédible » au conflit. Une position qui avait irrité l’Algérie, principal soutien du Front Polisario. La nomination d’un nouvel ambassadeur algérien à Madrid, poste resté vacant depuis des années, a laissé penser à un apaisement des tensions. Mais la visite de Sanchez à Rabat en février dernier a envenimé la situation.

L’African Lion 2024 comprendra des exercices d’entraînement sur le terrain, un exercice de commandement central, une démonstration de tir réel, et des exercices d’assistance humanitaire. En outre, les missions d’assistance civile humanitaire incluront un mélange d’assistance médicale en situations d’urgence.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Exercices militaires - Algérie - Espagne - Sahara Marocain - États-Unis - Forces Armées Royales (FAR)

Aller plus loin

Un ancien ministre algérien appelle l’ONU à annuler l’African Lion 2024

L’Algérie voit d’un mauvais œil l’organisation conjointe par le Maroc et les États-Unis d’« African Lion 2024 », le plus large exercice militaire en Afrique, sur le territoire...

L’Espagne ne se rendra pas au Maroc pour l’African Lion 2022

L’Espagne a confirmé qu’elle ne participera pas aux manœuvres militaires organisées par les armées américaines et marocaines, African Lion 2022, qui se dérouleront du 20 juin au...

African Lion 2023 : Les armées marocaines et américaines se préparent à Agadir

Une centaine d’officiers et de sous-officiers marocains et d’autres pays ont suivi une série de formations préparatoires au sein du complexe de l’État-major de la Zone Sud à...

Le Maroc et les Etats-Unis préparent l’African Lion 2024

Le Maroc et les États-Unis ont démarré en septembre les préparatifs de l’édition 2024 de l’African Lion, les exercices militaires annuels co-organisés par les deux pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Vaste remue-ménage au sein de l’armée marocaine

Le roi Mohammed VI, chef suprême et chef d’État-major des Forces armées royales (FAR), a procédé à vaste remaniement. Des généraux et colonels-majors appartenant aux FAR et à la gendarmerie ont été mis à la retraite.

Marathon des sables : le Marocain Rachid El Morabity vise un 10ᵉ titre

Le Marocain Rachid El Morabity, 9 fois vainqueur du Marathon des sables, l’un des plus difficiles au monde, vise une dixième victoire de cette course qui démarre ce dimanche.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Intempéries au Maroc : des hélicoptères de l’armée pour aider les populations touchées

Suite aux instructions du roi Mohammed VI, des équipes relevant de la Fondation Mohammed V pour la solidarité et des Forces armées royales (FAR) acheminent des aides d’urgence aux populations touchées par les fortes intempéries et chutes de neige.

Armée marocaine : budget record et capacités renforcées

Le budget du ministère marocain de la Défense atteint le niveau record de 124,7 milliards de dirhams (12,2 milliards de dollars). Et, les Forces armées royales (FAR) prévoient de conclure des accords records pour renforcer leurs capacités.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

Une boule de feu aperçue dans le ciel marocain

Une boule de feu a été aperçue dans une grande partie du Maroc, notamment au Sahara. L’image a été capturée en début de semaine par les caméras de Playa Blanca à Lanzarote (Canaries).

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.