Recherche

Aïd Al-Adha : les musulmans de Sebta en colère

© Copyright : DR

1er juillet 2020 - 20h00 - Société

La décision de suspension de l’Aïd Al-Adha 2020 prise par les autorités locales à Sebta n’est pas du goût des musulmans de la ville. Il en est de même pour l’interdiction de l’importation des moutons du Maroc à Melilla où la fête sera célébrée.

Pas de fête du sacrifice à Sebta cette année. À l’issue d’une réunion du conseil des gouverneurs, le porte-parole du gouvernement espagnol, Alberto Gaitan, et le ministre de la Santé, de la consommation et de l’intérieur, Javier Guerrero ont pris cette décision, laquelle a provoqué la colère des musulmans. Ceux-ci entendent célébrer le rituel en toute clandestinité dans des complexes résidentiels, rapporte Assabah.

À l’origine de la prise de cette décision qui frappe les musulmans de la ville, la fermeture du point de passage frontalier de Bab Sebta par les autorités marocaines, explique la même source. Une fermeture qui a produit un impact négatif sur plusieurs activités liées au commerce et à la contrebande dans la ville autonome. Ce qui pourrait corroborer cette hypothèse, c’est que les autorités espagnoles ont autorisé la célébration de la fête du sacrifice à Melilla mais avec interdiction d’importation des moutons du Maroc.

En conséquence, bon nombre d’éleveurs du Nord du Maroc habitués à vendre leur cheptel aux Marocains établis dans les deux villes enregistreront un manque à gagner. Cette interdiction n’arrange pas non plus les éleveurs espagnols. Et pour cause, les musulmans installés dans les deux enclaves ont toujours cru que les moutons de ces éleveurs sont élevés dans le même pâturage que les cochons. À défaut de trouver le mouton marocain à acheter, ils préféreraient acheter des bœufs pour lAid el Kébir.

Mots clés: Aïd al-Adha 2020 , Ceuta (Sebta) , Espagne , Importations , Melilla , Religion

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact