Recherche

Succès pour Al Boraq, la ligne à grande vitesse marocaine

© Copyright : DR

21 novembre 2019 - 21h00 - Maroc

Deux millions et demi de voyageurs ont emprunté le train à grande vitesse marocain, Al Boraq, depuis sa mise en service il y a un an, selon le bilan établi par Rabie Khlie, Directeur général de l’Office national des Chemins de fer (ONCF).

Selon l’ONCF, en un an, 8250 passagers ont en moyenne été quotidiennement transportés par 7000 trains à grande vitesse, avec une ponctualité évaluée à 97% pour 28 allers et retours par jour et, surtout, 92% de clients satisfaits.

Pour l’ONCF, le nombre total des voyageurs transportés est parti pour se développer davantage avec une prévision de 3 millions de voyageurs pour fin décembre 2019. Voilà le résultat d’une rentabilité économique se fondant sur quatre facteurs : "un financement optimisé, une frugalité de l’investissement, une tarification optimisée en adéquation avec le pouvoir d’achat et des coûts d’exploitation compétitifs", rapporte le site HuffPost.

Symbolisant la vision des grandes œuvres caractérisant le roi Mohammed VI, "Al Boraq a indiscutablement joué un rôle de véritable locomotive pour amorcer un nouveau virage et a su opérer un saut qualitatif majeur en réinventant l’offre ferroviaire nationale”, indique un communiqué rendu public par l’ONCF, selon lequel le train hautement moderne a aussi permis "des effets d’entraînements multidimensionnels indéniables en tant que catalyseur de la dynamique socio-économique et symbole d’une nouvelle ère de la mobilité", avant de conclure qu’ "outre son impact positif sur le marketing territorial, ses effets couvrent différents registres tels que l’urbanisme, le foncier et l’immobilier, et l’attractivité touristique des villes concernées".

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact