Recherche

Le TGV marocain plus écologique

© Copyright : DR

2 janvier 2022 - 22h00 - Maroc - Par: G.A

Depuis hier, samedi 1er janvier, le train à grande vitesse marocain,Al Boraq, passe progressivement à l’énergie verte. Il s’agit de substituer la consommation électrique du réseau ferré national par une énergie propre.

Selon un communiqué de l’ONCF, la transformation verte se fera de manière progressive. L’Office espère avec cette nouvelle mesure améliorer à court terme, l’empreinte carbone avec l’équivalent de 120 000 tonnes de CO₂ évitées chaque année, ou encore 4 millions d’arbres plantés, rapporte La MAP.

À lire : Le Maroc poursuit sa lancée sur l’hydrogène vert

La transformation énergétique s’inscrit dans le cadre de la stratégie énergétique nationale conduite sous l’impulsion du Roi Mohammed VI, en vue de faire du Maroc, un pays engagé dans le développement des énergies éoliennes et solaire.

À lire :Le Maroc vise la première place mondiale de production d’hydrogène vert

Hormis le passage progressif à l’énergie verte, l’ONCF mène plusieurs autres initiatives dont la certification progressive des sites ferroviaires selon les normes ISO 14 001 et 50 001, la réalisation systématique des études d’impacts des grands projets, l’évaluation annuelle du bilan carbone, l’adoption d’un système d’éco-conduite et le recours aux énergies alternatives photovoltaïques au niveau des gares et bâtiments, relève le communiqué, qui annonce le lancement imminent des actions marketing pour encourager les clients à jouer leur rôle dans cette transformation énergétique.

Mots clés: Office national des chemins de fer (ONCF) , Al Boraq (TGV) , Energie , Transport ferroviaire

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact