L’Algérie réduit de 25 % la quantité de gaz fournie à l’Espagne

5 mai 2022 - 12h53 - Ecrit par : A.P

L’Algérie a réduit la quantité de gaz naturel qu’elle fournit à l’Espagne via le gazoduc Medgaz d’environ 25 % par rapport aux niveaux enregistrés à la mi-mars, selon les données de surveillance quotidiennes relevées par Enagás, la société d’énergie espagnole.

Depuis le début de la crise ouverte après le changement de position de l’Espagne sur le Sahara annoncé le 14 mars, l’Algérie a progressivement diminué la quantité de gaz fournie à l’Espagne. Entre le 7 et 9 avril, l’Algérie a envoyé entre 324,2 et 334,2 GWh/jour de gaz via le Medgaz, une quantité proche de celles enregistrées en janvier et février. Le 1ᵉʳ mai dernier, 234 GWh/jour de gaz sont arrivés en Espagne depuis l’Algérie, contre 312 GWh/jour enregistrés le 14 mars, fait savoir El Economista.

Cette quantité de gaz arrivée en Espagne au début de ce mois de mai, est inférieure à celle enregistrée au cours de la même période de 2021. Selon des sources du secteur, cette réduction de la quantité de gaz en provenance d’Algérie est due au flux normal de la demande, soulignant toutefois que le fait est inhabituel d’autant que la Commission européenne tente d’imposer des niveaux de stockage de 80 % à tous les pays de l’Europe.

À lire : L’Algérie use de subterfuges pour réduire la quantité de gaz fournie à l’Espagne

L’extension de la capacité de Medgaz, qui devait être finalisée depuis janvier, a été mise en veilleuse en raison des tensions entre les deux pays. Depuis la fermeture en octobre dernier du gazoduc Maghreb-Europe traversant le Maroc, l’Algérie s’est engagée à continuer à satisfaire toute la demande espagnole en gaz via Medgaz, menaçant de rompre son contrat si l’Espagne fournissait son gaz au Maroc.

L’Espagne a fini par réduire sa dépendance vis-à-vis de l’Algérie, faisant des États-Unis son premier fournisseur de gaz naturel liquéfié (GNL), avec 45 % des importations totales contre seulement 22 % pour l’Algérie. Par ailleurs, l’Espagne a accepté d’aider le Maroc à acheminer du gaz vers son territoire via le GME en sens inverse. Il s’agit du GNL que le Maroc veut acheter sur le marché international et le faire transformer dans les usines de regazéification en Espagne avant son envoi via ce gazoduc.

Tags : Espagne - Algérie - Gaz

Aller plus loin

L’Espagne réticente à acheminer du gaz vers le Maroc

L’Espagne n’a toujours pas autorisé l’envoi de gaz au Maroc via le gazoduc Maghreb-Europe en sens inverse. Les autorités espagnoles hésitent à donner le feu vert pour démarrer...

Sahara : l’Algérie continue de punir l’Espagne

L’Algérie n’a toujours pas pardonné à l’Espagne le changement de sa position sur la question du Sahara. Elle a pris une nouvelle mesure punitive envers la péninsule...

L’Espagne ne pourra pas prouver à l’Algérie si elle vend son gaz au Maroc

L’Algérie continue de menacer de couper l’approvisionnement en gaz à l’Espagne si elle fournit le Maroc dans le cadre de son nouveau partenariat avec ce...

L’Algérie menace de couper le gaz à l’Espagne si elle fournit le Maroc

L’Algérie a menacé de rompre les contrats de fourniture de gaz avec les entreprises espagnoles si une seule goutte de son gaz est revendue au Maroc dans le cadre du nouvel accord...

Nous vous recommandons

Schroedter-Wagen, voiture allemande dont le premier acheteur est Hassan 1er, souffle ses 130 bougies

Schroedter-Wagen, seconde voiture fabriquée en 1892 par le constructeur automobile allemand Daimler célèbre ses 130 ans. Son premier acheteur fut le roi Hassan I.

MRE : les compagnies maritimes veulent anéantir les agences de voyage d’Algésiras

Les employés des 13 agences de voyage installées à la gare maritime du port d’Algésiras prévoient de manifester ce vendredi pour exiger que les compagnies maritimes leur permettent de continuer à vendre des billets pendant au moins un...

« Les Pays-Bas, un narco-Etat 2.0 » à cause notamment de la « Mocro Maffia »

Jan Struijs, président du syndicat de police NPB, affirme que « les Pays-Bas sont devenus un narco-État », à cause notamment des mafias des « cartels de la drogue » comme la « Mocro maffia ».

Abdessamad Ezzalzouli au coeur d’une affaire de 2 millions d’euros

L’affaire Hercules, l’ancien club d’Abdessamad Ezzalzouli, accusé de recel d’actifs pour n’avoir pas déclaré les 2 000 000 d’euros (clause libératoire) payés par le Barça pour recruter le joueur d’origine marocaine,...

Un groupe marocain va investir 3,3 milliards de dollars au Niger

Le groupe marocain Ymmy Finance Holding en partenariat avec les autorités nigériennes veut construire une «  smart city  », cité intelligente dans la capitale pour un montant, affirme-t-on, de 3,3 milliards de...

Une magnifique photo de Casablanca vue de l’espace

Thomas Pesquet vient de publier une photo de Casablanca prise la nuit depuis la Station spatiale internationale. Depuis le 24 avril dernier qu’il a rejoint l’ISS, l’astronaute français a pris l’habitude de publier ses clichés sur les réseaux...

Panique à bord d’un vol de Royal Air Maroc

Un passager de Royal Air Maroc en provenance de Lisbonne à destination du Caire via Casablanca, raconte comment s’est passé son vol à bord du Boeing 737-800 au cours duquel une urgence médicale est...

En pleine crise, Marrakech veut acheter des voitures de luxe

La mairie de Marrakech, dirigée par Fatima-Zahra Mansouri, a décidé de louer 10 voitures de luxe pour un montant de plus 2 millions de dirhams. Cette décision soulève déjà de vives critiques.

Agadir : 15 zones identifiées pour l’investissement touristique

Afin de renforcer son offre touristique, la région de Souss-Massa a répertorié au total 15 zones à Agadir, dédiées à l’investissement touristique. Elles portent sur 1300 ha en cours d’aménagement ou en...

Variant Delta : contrôle et barrage sur les routes du Nord

Pour faire barrage au variant Delta, qui gagne du terrain au Maroc, les autorités ont préconisé un durcissement des mesures sanitaires, comprenant le respect strict des gestes barrières et des restrictions localisées. Ainsi, des barrages de police ont été...