Une Algérienne dépossédée de sa terre agricole au Maroc

30 janvier 2024 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une Algérienne a été dépossédée d’une terre agricole qu’il exploitait dans la zone de compétence du service de la conservation foncière à Berkane.

Karma Kheira, de nationalité algérienne, n’est plus la propriétaire de la terre agricole qu’elle exploitait dans la commune de Madagh, secteur de Dam de 24 à 26. Conformément au Dahir portant loi numéro 1.73.213 publié le 26 de Muharram 1393 (2 mars 1973) qui transfère à l’État la propriété des terres agricoles ou susceptibles d’être agricoles appartenant à des personnes physiques étrangères ou à des personnes morales, tel qu’il a été modifié et complété, notamment son article 2, cette terre dont la superficie est d’un hectare, 9 ares et 70 centiares a été récupéré, rapporte le site Al3omk.

À lire : Le Maroc protège le foncier contre les étrangers

Un arrêté conjoint du ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural, de l’Eau et des Forêts, du ministre de l’Intérieur et de la ministre de l’Économie et des Finances numéro 2940.23 attribue des droits communs sur cette propriété agricole à l’État marocain. La prise de possession de la terre devrait être effective dès la publication de l’arrêté. Le document a été publié dans le dernier numéro du Bulletin officiel le 9 Jumada al-Awwal 1445 (23 novembre 2023).

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Algérie - Berkane

Aller plus loin

Le Maroc protège le foncier contre les étrangers

Le Maroc a décidé de renforcer sa souveraineté foncière. Dans ce sens, de nouvelles restrictions sont imposées aux étrangers désireux d’acquérir des terres agricoles situées en...

Pourquoi le Maroc exproprie des biens de l’État algérien

L’expropriation des biens immobiliers de l’État algérien situés au centre de Rabat s’impose au gouvernement d’Aziz Akhannouch.

Foncier : les nouveaux élus locaux invités au respect des textes

Les nouveaux présidents des communes sont appelés à appliquer strictement les règles de la bonne gouvernance contenues dans la loi relative aux biens immobiliers des...

Souss : du foncier industriel abordable pour booster l’industrie

Un guide du foncier industriel vient d’être réalisé par le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Souss-Massa, avec pour entre autres objectifs, d’accompagner le Plan...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Maroc : l’aide au logement booste le marché de l’immobilier

Au Maroc, le nouveau programme d’aide à l’acquisition de logements est susceptible d’apporter une bouffée d’oxygène au marché immobilier.

Maroc : changement majeur chez Airbnb

La plateforme américaine Airbnb interdit désormais toutes les caméras de surveillance à l’intérieur des logements mis en location. Cette nouvelle règle entrera en vigueur en avril dans tous les pays, y compris le Maroc.

BTP : Le Maroc en mode « chantier permanent »

Le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) marocain est en plein essor. En 2024, l’investissement public dans ce domaine a connu une augmentation fulgurante de 56 % par rapport à l’année précédente, atteignant un montant de 64 milliards de...

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Le roi Mohammed VI lance l’aide au logement

Les choses se précisent pour la mise en œuvre du nouveau programme d’aide au logement visant à renouveler l’approche d’accès à la propriété, en suppléant au pouvoir d’achat des ménages, via une aide financière directe aux acquéreurs.

Aide directe au logement : les promoteurs immobiliers exigent des clarifications

Pour dynamiser le secteur immobilier, le gouvernement envisage d’octroyer une aide au logement, au profit des acquéreurs éligibles. Cette mesure contenue dans le PLF 2023, suscite des inquiétudes dans les rangs des promoteurs immobiliers.

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Difficile de trouver une offre adéquate sur le marché de l’immobilier marocain

Le marché de l’immobilier au Maroc fait face à un déséquilibre entre l’offre en logements et la demande émanant des acheteurs. Ces derniers ont du mal à trouver une offre adéquate.