Fin de calvaire pour les étudiants algériens bloqués au Maroc

19 janvier 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Les étudiants algériens bloqués à l’aéroport Mohammed V de Casablanca depuis quelques jours ont pu rallier l’Algérie hier, lundi.

Air Algérie a opéré un vol exceptionnel dans le cadre du retour des 14 étudiants algériens bloqués au Maroc. Outre les étudiants, d’autres Algériens en instance de rapatriement se trouvaient à bord du vol. En tout, 72 passagers. L’ambassadeur et le consul d’Algérie à Rabat ont veillé au bon déroulement de l’opération. Un autre vol est attendu jeudi pour assurer le retour d’autres Algériens restés bloqués au Maroc.

Le 11 janvier dernier, 14 étudiants algériens s’étaient retrouvés bloqués à l’aéroport Mohammed V de Casablanca après avoir été refoulés du Canada et ramenés via la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM). Sans logement, ni nourriture ou encore des vêtements de rechange, ils squattaient les bancs du terminal 3 de l’aéroport. Face à la situation, ils avaient lancé un appel de détresse aux autorités algériennes. RAM qui était disposée à assurer leur retour en Algérie n’a pas eu l’autorisation exceptionnelle de ces autorités.

Finalement, l’ambassade d’Algérie au Maroc a annoncé, samedi 16 janvier, deux vols de rapatriement d’Air Algérie au départ de l’aéroport Mohammed V de Casablanca. Les étudiants sont désormais rentrés chez eux.

Sujets associés : Algérie - Etudiants - Aéroport Mohammed V Casablanca

Aller plus loin

L’appel de détresse des étudiants tunisiens au Maroc

Alors qu’ils devraient retrouver le chemin de l’université, des étudiants tunisiens au Maroc sont bloqués en raison de la fermeture des frontières. Ils lancent un appel aux...

L’Algérie refuse d’autoriser RAM à rapatrier ses étudiants bloqués à Casablanca

Refoulés du Canada pour non-respect des conditions d’entrée sur le territoire, 12 étudiants algériens sont bloqués depuis le 11 janvier à l’aéroport Mohammed V de Casablanca....

Bonne nouvelle pour les étudiants algériens bloqués au Maroc

Les étudiants algériens bloqués à l’aéroport Mohammed V de Casablanca après avoir été refoulés du Canada et ramenés via la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) voient enfin...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aéroports du Maroc : hausse du nombre de passagers à fin novembre

À fin novembre dernier, les aéroports marocains ont enregistré plus de 18 millions de passagers, soit un taux de récupération de 80 % par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.