« L’alliance entre Rabat et Tel Aviv, un choc puissant pour l’Allemagne »

4 décembre 2021 - 18h40 - Ecrit par : A.S

Isabelle Werenfels, cheffe du bureau de renseignement pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein du BND, estime que l’alliance entre le Maroc et Israël est un « choc puissant » non seulement pour l’Allemagne, mais pour toute l’Union européenne (UE).

« L’alliance entre Rabat et Tel Aviv est un choc puissant non seulement pour l’Allemagne, mais pour toute l’Union européenne, car elle représente une menace pour ses intérêts et une menace directe pour elle-même à court et à moyen terme », aurait affirmé Isabel Werenfels, cheffe du bureau de renseignement pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein du BND dans un rapport du “Bundesnachrichtendienst”. Selon elle, l’accord israélo-marocain épuisera l’Allemagne. « D’autant plus que pour les marchés miniers, pour lesquels nous avons défini une stratégie depuis 2019 lorsque nous avions conclu un accord avec plusieurs de nos sociétés pour opérer en Afrique, et nous étions certains qu’elles commenceraient clairement à pénétrer ce grand marché en 2020 », aurait souligné Isabel Werenfels. Mais la pandémie de Covid-19 aurait ralenti ce projet.

À lire : Un ministre allemand critique sévèrement le Maroc

« L’entrée d’une puissance économique comme Israël en partenariat avec une puissance émergente comme le Maroc ne nous laissera même pas l’espace d’expansion dans une région riche en minerais dont l’industrie allemande a besoin, car notre action ne s’est pas opérée avec la rapidité requise », aurait poursuivi celle qui a décroché son doctorat en Algérie, suggérant l’accès à l’Afrique via Alger. L’Algérie offre à l’Allemagne « tous les privilèges et facilités dans le domaine économique et même politique », aurait affirmé Isabel Werenfels.

À lire : L’Allemagne pousse l’Union européenne à agir contre Maroc

Dans une correspondance datant du 1ᵉʳ mars 2021, Nasser Bourita avait appelé l’ancien chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani et les autres membres du gouvernement à suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes « en raison des malentendus profonds avec la République fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales du royaume ». Les points de friction demeurent la position de l’Allemagne sur le Sahara, son ingérence dans les affaires intérieures du Maroc, la mise à l’écart de Rabat dans des négociations sur l’avenir de la Libye lors d’une conférence organisée à Berlin en janvier 2020 et le récent rapport de Transparency International sur la corruption.

Tags : Allemagne - Relations Maroc Israël - Israël - Union européenne

Aller plus loin

Réaction de l’Allemagne suite à la décision du Maroc

L’Allemagne a réagi à la décision du Maroc de suspendre tout contact, interaction ou action aussi bien avec son ambassade à Rabat qu’avec les organismes de coopération et les...

Royal Air Maroc et El Al renforcent leur coopération

Royal Air Maroc et la compagnie aérienne israélienne El Al renforcent leur coopération. Elles viennent de signer un accord commercial de partage de...

Maroc-Allemagne : le nouveau gouvernement pourra-t-il résoudre la crise ?

Depuis mars 2021, le Maroc a rompu ses relations avec l’Allemagne « en raison des malentendus profonds au sujet des questions fondamentales du royaume ». Le nouveau gouvernement...

L’Allemagne fait les yeux doux au Maroc

La crise diplomatique entre Rabat et Berlin pourrait bientôt connaître un dénouement. Berlin a exprimé sa disponibilité à rebâtir des relations plus fortes avec le...

Nous vous recommandons

Quid du potentiel du gaz découvert au Maroc ?

Au fil des ans, le Maroc a découvert de nombreux gisements de gaz situés tout près de gazoducs et d’un important réseau d’unités industrielles au point de disposer d’un fort potentiel de gaz naturel.

Samira Saïd sublime en couverture de Vogue Arabia (photos)

Chanteuse célébrée dans le monde arabe, la Marocaine Samira Saïd est la tête d’affiche du dernier numéro du magazine Vogue Arabia. Après une interruption de huit ans, elle se prépare à sortir une nouvelle chanson en...

Badr Hari fait son retour le 4 septembre

L’événement Glory 78 prévu pour le 17 juillet aura finalement lieu le 4 septembre à Rotterdam. Le Champion marocain du Kickboxing Badr Hari remonte sur le ring, après avoir essuyé une défaite en décembre dernier face à Benjamin...

La famille d’Abdelhak Nouri trouve un accord avec l’Ajax d’Amsterdam

Quatre ans après la résiliation de son contrat, l’ancien milieu de terrain marocain Abdelhak Nouri, toujours dans le coma, va finalement bénéficier d’une indemnisation. Son club l’Ajax d’Amsterdam a trouvé un accord avec sa...

Un Belge recherché par Interpol arrêté à Casablanca

Un Belge d’origine turque, âgé de 55 ans, a été arrêté mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il serait impliqué dans une affaire de viol. L’homme faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international prononcé à son encontre par les autorités...

L’Algérie menace le Maroc

Le président de l’Algérie, Abdelmadjid Tebboune menace d’aller à l’extrême si les agressions marocaines envers son pays continuaient.

Le Maroc ouvre le poste-frontière de Guerguerat

Les autorités marocaines ont procédé mardi à la réouverture du poste-frontière de Guerguerat, dans le Sud du Maroc et la Mauritanie, près d’un an après militarisation de la zone par l’armée marocaine.

Belgique : les Marocains parmi les rares travailleurs étrangers dans la santé

En Belgique, les Marocains figurent parmi les rares travailleurs étrangers dans le secteur des soins de santé. Dans le pays, moins d’un travailleur sur dix, n’est pas Belge.

Espagne : un Marocain victime de la drogue « cannibale »

La police nationale espagnole a arrêté le 1ᵉʳ janvier à Murcie, un jeune homme d’origine marocaine qui, sous l’effet de la drogue appelée « cannibale », s’est infligé plusieurs blessures sur le corps.

Kénitra : jets de cailloux sur des spécutaleurs (vidéo)

Le souk hebdomadaire Oulad Jelloul dans la province de Kénitra, a connu ce dimanche une bousculade et des accrochages suite à des « spéculations entretenues » par certains commerçants sur le prix des...