Que reproche le Maroc à l’Allemagne ?

2 mars 2021 - 23h50 - Ecrit par : G.A

L’annonce de la suspension de tout contact avec l’ambassade d’Allemagne au Maroc a eu l’effet d’un coup de tonnerre dans le monde diplomatique. Selon la note signée par le ministre des Affaires Étrangères, Nasser Bourita, ce lundi 1ᵉʳ mars, des « malentendus profonds avec la République Fédérale d’Allemagne au sujet des questions fondamentales du Royaume du Maroc », serait au cœur de ce refroidissement des relations entre les deux pays.

Depuis ce lundi 1ᵉʳ mars, ils sont nombreux à se poser des questions sur les raisons qui expliquent cette décision soudaine. Le Maroc a dû réagir face à des « actes irrespectueux pour le Royaume et ses institutions ». Tout a commencé par l’exclusion du Maroc de la conférence de Berlin sur la Libye en janvier 2020, suscitant un « profond mécontentement » de Rabat.« Le Royaume du Maroc a toujours été à l’avant-garde des efforts internationaux pour la résolution de la crise libyenne », avait souligné un communiqué du ministère des Affaires Étrangères.

Selon le ministère, Rabat « a joué un rôle décisif dans la conclusion des accords de Skhirat, qui sont, à ce jour, le seul cadre politique appuyé par le Conseil de Sécurité et accepté par tous les protagonistes libyens, en vue de la résolution de la crise dans ce pays maghrébin frère ». Le Maroc s’est dit surpris de cette mise à l’écart, et s’interroge sur « les critères et les motivations par lesquels le choix des pays participant à cette réunion a été fait ».

Compte tenu de ce précédent assez fâcheux et diplomatiquement incorrect, le ministre des Affaires étrangères a décliné une invitation de son homologue allemand, et des Nations Unies, pour prendre part à la conférence de Berlin 2 sur la crise libyenne, qui fait suite à celle de janvier. Le faux pas de trop, a été posé par l’Allemagne suite à la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara. Berlin avait officiellement demandé une réunion du conseil de sécurité de l’ONU, à huis clos, sur le dossier du Sahara.

En dehors de ces événements assez conflictuels, certains évoquent également « des activités suspectes d’associations allemandes au Maroc », d’autres parlent de « l’affaire du salafiste Mohamed Hajib, qui insulte à cœur joie, les institutions marocaines et dont Rabat réclame l’extradition ». Il y a eu aussi l’affaire du « drapeau » séparatiste brandi à Brème pour le 45ᵉ anniversaire de création de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). Une suite d’incidents qui ont fini par épuiser la patience du Maroc qui a pris les décisions qui s’imposent.

En attendant, le Maroc a décidé de geler tout contact, « aussi bien avec l’ambassade d’Allemagne au Maroc qu’avec les organismes de coopération et les fondations politiques allemandes qui lui sont liés ».

Tags : Allemagne - Diplomatie - Intégration - Nasser Bourita - Ministère des Affaires étrangères et de la Coopération

Aller plus loin

Le poivron marocain indésirable en Allemagne

Les autorités allemandes ont décidé du retrait des poivrons marocains de leur marché parce qu’ils contiennent une forte concentration de résidus de...

L’ambassade d’Allemagne suspend l’octroi des visas Schengen pour les Marocains

L’ambassade de l’Allemagne a décidé de suspendre les visas Schengen pour les Marocains à l’exception de certaines catégories. Cette décision fait suite à celle du Maroc de suspendre...

Le Maroc suspend les liaisons aériennes avec les Pays-Bas et l’Allemagne (Màj)

Après la Suisse et la Turquie, le Maroc a annoncé la suspension des liaisons aériennes avec les Pays-Bas et l’Allemagne afin de sécuriser ses frontières face aux nouveaux variants...

« L’alliance entre Rabat et Tel Aviv, un choc puissant pour l’Allemagne »

Isabelle Werenfels, cheffe du bureau de renseignement pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient au sein du BND, estime que l’alliance entre le Maroc et Israël est un « choc...

Nous vous recommandons

Sahara : les États-Unis ont-il fait pression sur l’Espagne ?

La récente visite en Espagne de la sous-secrétaire d’État américaine, Wendy Sherman, aurait été déterminante dans la décision du pays de soutenir le plan d’autonomie du Sahara proposé par le Maroc.

Une lune de miel au Maroc au lieu d’un coûteux mariage

Alors qu’il planifiait un mariage coûteux, un couple new-yorkais renonce au projet et s’offre quatre lunes de miel inoubliables dans quatre pays dont le Maroc.

Sans douanes commerciales, Sebta et Melilla meurent à petit feu

La mise en place des douanes commerciales est l’une des principales conditions pour relancer l’économie de Sebta et Melilla et mettre fin à la contrebande aux frontières des deux villes avec le Maroc, après plus de deux ans de...

Entretien téléphonique entre Mohammed ben Salmane et Mohammed VI

Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s’est entretenu par téléphone, samedi, avec le roi Mohammed VI. Parmi les sujets abordés, la santé du souverain marocain infecté il y a quelques jours par le...

Covid-19 : le Maroc de retour à un confinement partiel, voire total ?

Des restrictions sont de nouveau de rigueur dans certaines régions du Maroc en vue de limiter la mobilité entre les villes. C’est la décision des autorités face à la recrudescence inquiétante des cas de malades du Covid-19 au royaume, où le retour à un...

France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

Les douaniers de la brigade de Narbonne en France ont saisi dans la nuit du 13 mai dernier, sur l’A9 dans l’Aude, 325 kilos de résine de cannabis dissimulés dans un camion frigorifique immatriculé au Maroc. Les deux occupants, d’origine marocaine,...

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc

Binter va reprendre ses vols vers le Maroc à partir du lundi 7 février, dès que le gouvernement marocain rouvrira son espace aérien aux vols internationaux.

Des Marocains surpris par des contrôles sanitaires à l’aéroport de Lille

La France a placé le Maroc sur sa liste rouge. Par conséquent, des restrictions sanitaires supplémentaires s’imposent aux voyageurs en provenance du royaume.

La Belgique impose de nouvelles restrictions aux MRE

Face à la hausse des hospitalisations à Bruxelles, la Belgique a décidé d’imposer de nouvelles restrictions aux voyageurs en provenance du Maroc et d’autres pays placés sur sa liste rouge.

Les frères Migri expulsés de leur maison à Rabat (vidéo)

Des forces de l’ordre sont intervenues mercredi pour entamer la procédure d’expulsion des frères Migri de leur maison à Rabat, suite à une décision de justice qui a soulevé un tollé.