Recherche

Alsa s’impose peu à peu au Maroc

© Copyright : DR

16 novembre 2019 - 14h10 - Economie

L’Espagnol Alsa s’impose peu à peu au Maroc. Il contrôle aujourd’hui plusieurs grandes villes dont Casablanca et Rabat, et assure le déplacement de quelque 405 millions de passagers par an.

Alsa a le vent en poupe au Maroc. Cette société espagnole connue pour ses belles performances a réussi à s’imposer comme un véritable modèle et réalise un chiffre d’affaires annuel estimé à 263 millions de DH !

Selon Les Inspirations éco, il s’agit d’une vraie “success-story” qui a pris son envol à Marrakech avant de s’étendre à tout le royaume. Alsa, en réalité, règne comme seul maître, en matière de transport en commun, urbain, par autobus, contrôlant ainsi les plus importantes villes du royaume. Cette nette domination d’Alsa, qui repose sur des capitaux britanniques, montre surtout "l’incapacité des acteurs marocains à réussir à tirer leur épingle du jeu" dans ce secteur pourtant ouvert à la concurrence.

En relevant qu’il s’agit d’un secteur libéralisé porté par le Fonds d’Accompagnement des réformes du transport urbain (FART) de la Banque mondiale, le quotidien se demande s’il existe réellement de grandes entreprises marocaines capables de gérer les réseaux de villes moyennes et grandes du royaume. Sur le terrain, seules Alsa et City Bus, ont donné la preuve de leur capacité à s’imposer dans le difficile secteur des transports en commun au Maroc.

De l’avis d’Alberto Perez, directeur général d’Alsa, la réussite de sa structure s’explique par les “arguments et les engagements” proposés, lors des appels d’offres, mais également sur sa “capacité financière et [son] expérience marocaine”, rapporte la même source.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact