L’Espagne vient recruter des chauffeurs de bus ... au Maroc

24 octobre 2023 - 07h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Faute de main-d’œuvre qualifiée en Espagne, Alsa veut recruter des chauffeurs au Maroc.

Le président d’Alsa, Jacobo Cosmen, a annoncé l’intention du groupe de recruter des chauffeurs professionnels au Maroc, « un pays dans lequel nous opérons déjà et avons des processus de sélection », et en Amérique latine en raison des « facilités linguistiques ». Le manque de chauffeurs est un problème mondial qu’Alsa essaie de transformer en défi, a-t-il expliqué.

« Lorsque nous avons commencé à opérer à Lisbonne, nous avons dû faire venir des chauffeurs du Cap-Vert », a fait savoir Cosmen, lors de sa participation à la conférence intitulée « Les politiques actives de l’emploi, un pilier de l’Année européenne des compétences », organisée à Barcelone dans le cadre des activités de la présidence espagnole de l’UE.

À lire : Alsa s’impose peu à peu au Maroc

« Nos clients ne viennent pas dans nos bureaux et c’est pourquoi nos chauffeurs sont les ambassadeurs de notre marque. Le fait qu’ils aient le sourire, soient formés à la sécurité et se soucient du développement durable fait notre différence », a déclaré Cosmen, soulignant l’insuffisance de main-d’œuvre qualifiée dans le secteur de la mobilité urbaine.

Alsa transporte 530 millions de personnes par an dans 6 000 véhicules et emploie 16 000 personnes. Mais des défis restent à relever. L’Europe compte plus d’un million de conducteurs d’autobus et d’autocars, mais « dans cinq ans, les besoins vont doubler, car sur ce million de conducteurs, 40 % ont plus de 55 ans et seulement 3 % ont moins de 25 ans », relève-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Emploi - Transport en commun - Alsa

Aller plus loin

Alsa s’impose peu à peu au Maroc

L’Espagnol Alsa s’impose peu à peu au Maroc. Il contrôle aujourd’hui plusieurs grandes villes dont Casablanca et Rabat, et assure le déplacement de quelque 405 millions de...

Casablanca en colère contre Alsa

La wilaya de la région de Casablanca-Settat a annoncé avoir échangé avec les responsables de la société Alsa qui a récemment intégré le drapeau du Polisario dans le système wifi...

Les grandes ambitions d’Alsa au Maroc

La société Alsa city bus, qui vient de lancer lancé son nouveau service de transport par autobus à Rabat, prévoit d’utiliser 1.000 bus au Maroc. Elle compte employer 3.600...

Maroc : Alsa augmente son chiffre d’affaires au premier trimestre 2022

La société de transport espagnole Alsa a enregistré une croissance de 21 % de son chiffre d’affaires au Maroc au cours des trois premiers mois de l’année 2022.

Ces articles devraient vous intéresser :

Taxis contre Indrive : quand la rue marocaine devient un ring

La Coordination nationale et le Bureau régional de l’Organisation nationale pour les droits humains et la défense des libertés au Maroc appellent les autorités responsables du secteur des transports à trouver des solutions efficaces pour résoudre le...

27 000 Marocains ont quitté le Maroc en 2022 pour travailler à l’étranger

Quelque 27 000 Marocains ont quitté le pays en 2022, selon le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri. Ce sont des départs réguliers via des canaux officiels.

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

Royal Air Maroc recrute

Royal Air Maroc (RAM) a lancé via sa filiale Atlas multi services (AMS), une opération de recrutement de personnel navigant commercial au Maroc. Le dernier délai de l’appel à candidatures est fixé au 1ᵉʳ décembre prochain.

Combien de Marocains ont émigré à l’étranger cette année ?

À fin septembre dernier, plus de 26 000 Marocains ont émigré à l’étranger pour s’y installer et travailler, d’après le ministère chargé de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Statut d’auto-entrepreneur au Maroc : après l’euphorie, le flop ?

Lancé en 2015, le statut auto-entrepreneurs semble ne plus être une solution à l’informel et au chômage. Le bilan en est la parfaite illustration.

Voici le nombre de fonctionnaires civils au Maroc

Les données inscrites dans le rapport sur les ressources humaines accompagnant le projet de loi de finances (PLF) de l’année 2023 indiquent que le Maroc compte 565 429 fonctionnaires civils cette année.

La stratégie du Maroc pour s’imposer dans la sous-traitance aéronautique

Depuis 25 ans, le Maroc travaille à s’imposer dans la sous-traitance aéronautique mondiale. Quelle stratégie a-t-il défini pour atteindre son objectif ?

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.