Anvers : une Marocaine de 11 ans tuée, deux suspects en garde à vue

21 février 2024 - 18h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

Qui a tué Ferdaous, la fillette de 11 ans, qui a péri dans une fusillade survenue en janvier à Merksem, en province d’Anvers, et dont l’oncle est un trafiquant de drogue marocain ? Deux suspects ont été arrêtés suite aux perquisitions effectuées dans le cadre de l’enquête en cours.

Plus d’un an après, l’enquête sur le meurtre de Ferdaous avance. Mardi, « la Police Judiciaire Fédérale d’Anvers a mené trois perquisitions dans les environs de Malines et Bruxelles. Lors de ces perquisitions, deux personnes ont été arrêtées et sont actuellement interrogées par la police », déclare Kato Belmans, du parquet anversois. Il s’agit d’une femme de 53 ans de Putte et d’un homme de 21 ans de Bruxelles, tous deux présentés comme des intermédiaires. Ils n’étaient pas présents lors de la fusillade qui a coûté la vie à Ferdaous à Merksem en janvier 2023.

À lire :Six mois après le meurtre de Ferdaous à Anvers, où en est l’enquête ?

La cinquantenaire avait déjà été arrêtée l’été dernier à son domicile, à Putte, où des armes lourdes, plusieurs chargeurs, des cartouches de différents calibres, une grenade active, mais aussi des vêtements du port d’Anvers ont été découverts. La prise d’otage d’un fils d’agriculteur de 29 ans à Putte mettant en lumière un trafic de cocaïne et des violations de la législation sur les armes avait conduit à son interpellation. Les enquêteurs sont tombés sur 100 kg de cocaïne dissimulés dans un poulailler le long de la Liersebaan à Putte. À proximité, un sac de sport contenant une kalachnikov, des munitions correspondantes et du matériel de torture ont été également découverts.

À lire :La nièce d’un MRE tuée sur fond de trafic de drogue à Anvers

La cinquantenaire sera libérée à la fin de l’année dernière avec un bracelet électronique, avant d’être à nouveau arrêté mardi. Lors de la perquisition de son domicile, les enquêteurs ont trouvé une des armes utilisées lors de l’attentat à Merksem. Serait-elle réellement l’une des armes utilisées lors de l’attentat ? Des munitions de guerre avaient été utilisées à ce moment-là, et à Putte, des armes de guerre ont été trouvées, précise le parquet. En attendant, l’enquête sur les commanditaires du crime se poursuit, l’identité du tireur n’étant toujours pas connue.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Anvers - Enquête - Homicide

Aller plus loin

Anvers : du nouveau dans le meurtre de la petite Marocaine Firdaous

Deux Néerlandais, un homme de 31 ans et une femme de 24 ans, ont été arrêtés mercredi aux Pays-Bas pour leur implication présumée dans le meurtre de Firdaous, la fillette de 11...

Meurtre de Firdaous à Anvers : deux suspects arrêtés aux Pays-Bas

La police belge a arrêté un homme de 31 ans, originaire d’Amsterdam, et une femme de 24 ans, originaire de Breda, pour leur implication présumée dans le meurtre de Firdaous, la...

Six mois après le meurtre de Ferdaous à Anvers, où en est l’enquête ?

Six mois après la mort de Ferdaous, la fillette de 11 ans, tuée à Merksem, en province d’Anvers, dans une fusillade, et dont l’oncle est un trafiquant de drogue marocain,...

Anvers : accusé de trafic de drogue, un oncle de Ferdaous écope de 8 ans de prison

La cour correctionnelle d’Anvers a condamné Younes E. B., 28 ans, dit « El Magico », à 8 ans de prison pour trafic de cocaïne. L’accusé est l’oncle de Ferdaous, la petite fille...

Ces articles devraient vous intéresser :

Un Britannique poignarde l’amant Marocain de sa compagne qu’il surprend chez lui

Un citoyen britannique de 28 ans a été interpellé par la Guardia Civil, suite à une tentative de meurtre envers un Marocain à Santa Ponsa (Baléares).

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.