Prise en charge du Covid-19 : un membre du PAM appelle le roi Mohammed VI au secours

9 novembre 2020 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le protocole de prise en charge des personnes atteintes du Covid-19, suscite beaucoup de questions et surtout de doutes. Dans une lettre ouverte, adressée au Roi Mohammed VI, un membre du Parti authenticité et modernité (PAM), Khalid Achibane, infecté par le virus, raconte son périple et surtout comment se fait réellement la prise en charge.

«  J’écris ces mots au moment où le virus ravage mon corps et ceux des membres de ma famille. Depuis que notre infection a été confirmée, personne ne nous a contactés, ni les autorités, ni les services de la santé  », a-t-il écrit, dans la lettre publiée sur sa page facebook, rapporte Hespress.

Après les symptômes, Khalid Achibane a fait le test au laboratoire international de Harhoura à 700 dirhams, raconte-t-il, ajoutant qu’«  après 48h, le laboratoire a refusé de me donner le résultat par téléphone, me demandant de venir le chercher en personne, alors qu’ils savent déjà que je suis contaminé. Vous imaginez la situation si […] je devrais prendre le bus ou un taxi pour me déplacer ?  » a-t-il interrogé. À hôpital de Témara comme dans un centre pour un ECG, il n’a reçu que mauvais accueil et un paquet de vitamine C. «   Je n’ai aucune idée, jusqu’à présent, du résultat de l’ECG ni de la prescription à suivre  », se plaint Khalid.

Votre Majesté, «  ils mentent dans leurs rapports, il n’y a pas de stratégie, personne ne se soucie des cas.(…) Les gens meurent chez eux, sans aucun suivi, et les gens propagent la maladie(…) Si les choses continuent de cette façon, nous tomberons dans le pire, que Dieu nous en préserve  », a-t-il conclu.

Sujets associés : Santé - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Harhoura - Plainte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : Casablanca à un pas de la zone rouge

Les hôpitaux de la région de Casablanca-Settat sont à la lisière de la zone rouge du taux d’occupation fixé par l’OMS. Parmi les cas graves admis dans les services de...

Coronavirus au Maroc : le bilan des cas en soins intensifs

Le Maroc vient de battre le record de contamination au Covid-19. 5 745 nouvelles infections dont 76 sont dans un état grave ces dernières 24 h.

Le reconfinement envisagé au Maroc

Le spectre d’un reconfinement qui plane sur la tête des Marocains, était mardi, au cœur de l’intervention du chef du gouvernement devant les parlementaires. Saâd Eddine El...

Coronavirus au Maroc : 764 personnes dans un état grave

Le Maroc a enregistré ces dernières 24 heures, 2264 nouveaux cas de contamination au covid-19, dont 48 cas graves ou critiques.. Le bilan total des cas positifs depuis le début...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Plus de 70% des femmes marocaines recourent aux méthodes contraceptives

Au Maroc, plus de 70 des femmes ont recours aux méthodes contraceptives. C’est ce qui ressort d’un récent rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Variole du singe : mise à jour du plan de riposte au Maroc

Le ministère de la Santé et de la protection sociale a annoncé avoir procédé, une nouvelle fois, à la mise à jour de son plan de riposte contre la variole du singe.

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.