Le reconfinement envisagé au Maroc

5 novembre 2020 - 10h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le spectre d’un reconfinement qui plane sur la tête des Marocains, était mardi, au cœur de l’intervention du chef du gouvernement devant les parlementaires. Saâd Eddine El Othmani a déclaré que le reconfinement total reste envisageable au cas où la situation sanitaire devient incontrôlable.

La séance mensuelle des questions orales sur les politiques publiques à la chambre des conseillers s’est penchée sur l’épineux sujet du reconfinement redouté par la plupart des Marocains. El Othmani a indiqué que personne ne veut vraiment d’une telle possibilité, «  en raison de ses répercussions économiques, sociales et psychologiques. Mais cela reste une option possible si la situation devient incontrôlable  ».

Pour le chef de l’exécutif, seul le sérieux de chaque citoyen dans le respect des mesures préventives pourrait empêcher le retour du confinement. Pour lui, « la situation épidémiologique est préoccupante, mais grâce aux efforts collectifs et aux sacrifices du corps médical national, elle n’est pas encore devenue incontrôlable ».

Conscient de la pression que subit le secteur médical, il les a invités à plus de sacrifices pour vaincre cette maladie. Pour lui, la priorité est la lutte contre la propagation de la pandémie. Tout le monde doit s’engager pour y parvenir. Le respect des mesures individuelles et collectives doit être de mise. Il a souligné que les décisions prises par les autorités ne doivent pas être prises pour des sanctions mais une volonté d’en finir avec un virus qui engendre d’énormes conséquences sur tous les plans, dans tous les secteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Saâdeddine El Othmani - Ministère de la Santé - Parlement marocain - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Résurgence du coronavirus : deux options s’offrent au Maroc

Face à la résurgence du Covid-19 au Maroc, Azeddine Ibrahimi, directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat indique la conduite à...

El Othmani se prononce enfin sur le reconfinement

Face à la recrudescence des nouveaux cas de contamination au Covid-19 et au non-respect des mesures sanitaires, l’option d’un reconfinement généralisé n’est plus à écarter....

Le Maroc cherche à éviter un reconfinement de la population

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb assure que le gouvernement marocain s’évertue à «  éviter le reconfinement national à tout prix  ». Il annonce l’arrivée des premiers...

Maroc : vers un reconfinement partiel durant le ramadan ?

À l’approche du mois de ramadan, le Maroc s’achemine vers un reconfinement partiel afin d’éviter une troisième vague de l’épidémie du Covid-19. Un couvre-feu sera ainsi imposé...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

Maroc : pas de congé menstruel pour les femmes fonctionnaires

La proposition de loi visant à instaurer un congé menstruel, d’une durée ne dépassant pas deux jours par mois, en faveur des femmes fonctionnaires n’a pas reçu l’assentiment du gouvernement.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Abdelhamid Sabiri de retour sur le terrain après sa blessure

L’international marocain Abdelhamid Sabiri a repris l’entraînement avec la Sampdoria après une absence causée par une blessure musculaire.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.