Apprendre le Français avec WhatsApp

23 septembre 2020 - 15h00 - France - Ecrit par : G.A

La langue française à la portée de tous. C’est la mission que s’est assignée l’Institut français, chargé de l’action culturelle extérieure de la France, en lançant lundi une vaste campagne mondiale pour susciter l’envie d’apprendre la langue. Plusieurs dizaines de pays dont le Maroc sont visés par cette campagne.

Au total, 34 pays comme le Maroc, le Mali ou le Brésil seront mis en relation avec un francophone de leur pays pour échanger autour de la langue française. Il suffira juste d’envoyer un message à un numéro unique (+33 6 99 82 13 75) où une personne francophone engagera la conversation, par écrit, audio ou vidéo. Cet apprentissage du français par whatsapp est le meilleur moyen trouvé par l’Institut pour drainer le plus de jeunes.« On a ciblé les 18-25 ans. L’idée c’est de faire venir les jeunes à la porte physique ou digitale des centres de langue », a déclaré le directeur de l’Institut français, Erol Ok, lors d’une conférence de presse.

L’Institut français dans cette campagne compte sur son réseau de 137 antennes dans le monde, pour faire comprendre aux jeunes des pays sélectionnés que le français est une « langue utile » dans bien de domaines.« L’objet, ce n’est pas de se comparer à l’anglais mais de considérer que le Français est une valeur ajoutée dans une carrière, un parcours », déclare pour sa part Judith Roze, directrice de la langue française à l’Institut.

Au cours de la campagne, plusieurs personnalités du monde de l’art et de la culture feront des témoignages sur leur relation avec la langue française.« Quand je suis arrivée en France, j’étais allée voir un atelier de théâtre d’une de mes copines à l’école. Je ne parlais pas très bien le français à l’époque. Et tout d’un coup, j’ai vu qu’il y avait un métier qui existait où on était payé pour jouer et j’ai eu envie de faire ça », confie Tamara Al-Saadi, une comédienne irakienne, dans une courte vidéo pour promouvoir la campagne. Avec elle, d’autres têtes d’affiche comme la chanteuse britannique Jane Birkin, la célèbre artiste rwandaise Nirere Shanel, précise la même source

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Education - WhatsApp

Aller plus loin

Une majorité de Marocains utilisent WhatsApp

Une large majorité, soit 84 % à 90 % de Marocains, utilisent la messagerie WhatsApp. Dans ce lot d’utilisateurs, 79 % en sont de véritables accrocs alors que près de 3 Marocains...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Maroc : des centres pour former les futurs mariés

Aawatif Hayar, la ministre de la Solidarité, de l’intégration sociale et de la famille, a annoncé vendredi le lancement, sur l’ensemble du territoire du royaume, de 120 centres « Jisr » dédiés à la formation des futurs mariés sur la gestion de la...

Maroc : les gifles toujours présentes à l’école

Une récente enquête du Conseil supérieur de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique (CSEFRS) lève le voile sur la persistance de pratiques de punitions violentes dans les établissements scolaires marocains.

Vacances scolaires : alerte d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires qui débutent ce week-end.

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Au Maroc, les élèves fêtent la fin d’année scolaire en déchirant leurs cahiers

Au Maroc, des scènes des élèves déchirant leurs cahiers et livres pour annoncer la fin de l’année scolaire, se sont reproduites.

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

La chanteuse Mariem Hussein au cœur d’une nouvelle polémique

Des internautes marocains se sont indignés des propos de la chanteuse et actrice marocaine Mariem Hussein sur l’éducation sexuelle.

Maroc : des notes trop gonflées dans les écoles privées ?

Au Maroc, le phénomène des « notes gonflées » continue de sévir dans des écoles privées. C’est du moins le constat fait suite à la fuite de certains relevés de note sur les réseaux sociaux après la publication des résultats du BAC 2024.