Assaut de Melilla : le CNDH met en cause les autorités espagnoles

14 juillet 2022 - 11h40 - Espagne - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a publié, mercredi, son rapport sur les évènements tragiques ayant fait 23 morts parmi les migrants à Nador. Ces décès ont été en majorité « causés par une asphyxie mécanique », selon la mission.

Ce rapport a été élaboré suite à la commission d’informations que le CNDH a dépêchée à Nador au lendemain de l’assaut des migrants pour entrer à Melilla, et ce, dans le cadre de l’exercice de ses prérogatives et missions, ont indiqué les responsables lors d’une conférence de presse.

En attendant les résultats définitifs de l’autopsie en cours, le rapport a révélé que « la majeure partie des décès ont été causés par une asphyxie mécanique, engendrée par la bousculade au niveau du point de passage qui a été pris d’assaut par les migrants. »

A lire : Assaut de Melilla : Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête

La commission a en outre souligné qu’il y avait aucune utilisation de balles réelles par les forces de l’ordre. Par contre, elle a remis en cause la responsabilité de la partie espagnole pour usage de la violence et pour ne pas avoir ouvert les portes afin d’assister les migrants en détresse.

Par ailleurs, aucune des personnes décédées lors de l’assaut n’a été enterrée. La Commission s’est assurée du nombre des corps lors de sa visite à la morgue. L’hôpital de la ville a reçu au total 76 migrants, parmi lesquels 5 étaient déjà décédés et 27 grièvement blessés, conclut le CNDH.

Sujets associés : Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Immigration clandestine - Melilla - Nador

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Drame de Melilla : une enquête parlementaire confirme la responsabilité de l’Espagne

Des députés espagnols étaient lundi à Melilla pour enquêter sur le drame du 24 juin dans lequel au moins 23 migrants subsahariens ont trouvé la mort. Sur la base des informations...

Assaut de Melilla : Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête

Amnesty International a demandé au gouvernement et au Congrès espagnol d’ouvrir une enquête sur l’assaut de migrants subsahariens à la clôture de Melilla, survenu le 24 juin dernier,...

Assaut de Melilla : l’Europe demande des explications au Maroc

La Commission européenne (CE) est entrée en contact avec les autorités marocaines pour comprendre ce qu’il s’est passé à la frontière de Melilla vendredi dernier, où une vingtaine de...

Assaut de Melilla : le Sénat rejette la demande de comparution de Pedro Sanchez

Le bureau du Sénat a rejeté la demande du sénateur Compromís, Carles Mulet, relative à la comparution du Premier ministre, Pedro Sanchez, pour s’expliquer sur le drame survenu fin...

Nous vous recommandons

Conseil national des droits de l’Homme (cndh)

Le CNDH réclame à la France les « papiers » d’Abdelkrim El Khattabi

Après les Archives du Maroc, c’est au tour du Conseil national des droits humains (CNDH) de réclamer à la France la restitution des documents réquisitionnés au héro de la guerre du Rif (1921–1926), Mohamed Ben Abdelkrim El...

Rapport 2021 sur les droits l’homme : voici les recommandations du CNDH

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a dévoilé vendredi son rapport 2021 sur la situation des droits de l’Homme au Maroc. Le document comporte plusieurs recommandations.

Libertés individuelles : les « Hors-la-loi » reviennent à la charge

Les « Hors-la-loi » comptent sur le nouveau parlement pour faire aboutir leurs propositions pour la défense des libertés individuelles. Le Collectif appelle les nouveaux parlementaires, « à construire une vraie démocratie et une vraie égalité...

Nouvelle condamnation dans l’affaire « Hamza mon bb »

Dans le cadre de l’affaire « Hamza Mon bb », le tribunal de première instance de Marrakech a condamné samedi, à 4 ans de prison ferme, Mohamed Madimi, président du Centre national des droits de l’homme de...

La villa d’un prince émirati cambriolée à Rabat

Les services de la police judiciaire de la préfecture de police de Rabat et de la brigade antigang ont réussi à interpeller plusieurs individus soupçonnés d’être les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati, de vols opérés au siège du...

Immigration clandestine

Plus de 20 mineurs marocains ont rejoint Sebta à la nage mercredi

Au moins 21 mineurs marocains âgés de 13-14 ans pour la plupart, ont rejoint Sebta à la nage mercredi, profitant du brouillard qui recouvrait la côte.

Une seule Marocaine se trouve au centre pour migrants à Ceuta

Le Centre de séjour temporaire des immigrés (CETI) de Ceuta, inauguré en 2004, ne compte aujourd’hui que trois femmes immigrées dans ses établissements dont une Marocaine. Il en accueillait dans le passé plus de deux...

Deux policiers marocains morts à la frontière avec Melilla

L’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) de Nador a annoncé la mort de deux policiers marocains lors du récent assaut de migrants à la frontière de Melilla.

Ceuta : à quand le retour de tous les mineurs marocains ?

Des milliers de migrants mineurs sont entrés à Ceuta en mai dernier, provoquant une crise migratoire inédite. Aujourd’hui, ils sont encore plus de 370 enfants et adolescents marocains à séjourner dans les centres de mineurs ou à errer dans les rues de la...

Crise migratoire : 920 mineurs marocains pris en charge à Ceuta

Parmi les milliers de migrants marocains arrivés en masse à Ceuta en début de semaine dernière, la police nationale a dénombré 920 mineurs qui ont été répartis dans trois centres de la ville autonome.

Melilla

Melilla : « frontière » ou « porte », une vaine polémique ?

Le Maroc n’a pas demandé de remplacer le mot « frontière » par celui de « bab » (porte en arabe) sur l’enseigne du poste de police à Melilla. Ce dernier mot, curieusement, y a toujours figuré.

L’Espagne se « réarme » face au Maroc

La souveraineté de l’Espagne serait menacée par le Maroc qui revendiquerait les enclaves de Ceuta et Melilla, indique un rapport de l’armée et du ministère espagnol de la Défense qui appelle à renforcer les installations de communication et les contrôles au...

Le Maroc a trouvé « l’excuse parfaite » pour fermer ses frontières avec l’Espagne

Le président de la Confédération des entrepreneurs de Melilla (CEME-CEOE), Enrique Alcoba, estime que la pandémie « a été l’excuse parfaite » pour le Maroc pour atteindre son objectif d’« étouffer économiquement Ceuta et Melilla...

Le Maroc a encore « provoqué » l’Espagne

Le directeur de l’Observatoire de Ceuta et Melilla, Carlos Echeverría, estime que les relations entre l’Espagne et le Maroc ont toujours été ponctuées de crises, et qu’il ne servirait à rien de forcer une...

Le Maroc attend le bon moment pour « récupérer Sebta et Melilla »

Après avoir réussi à obtenir de l’Espagne son soutien au plan d’autonomie du Sahara, le Maroc aurait prévu de laisser passer le temps avant de lancer une offensive pour récupérer Ceuta et Melilla.

Nador

Maroc : fin de cavale pour les braqueurs d’une agence bancaire

Les éléments de la police judiciaire de Nador ont interpellé deux individus accusés de braquage d’une agence bancaire sous la menace d’une arme blanche.

Nador : saisie d’une importante quantité de drogues venue de Melilla

Les éléments de la police judiciaire de la ville de Nador ont fait échec à une tentative de trafic de plusieurs types de stupéfiants. L’opération a été possible grâce à des informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire...

Maroc : un homme écrasé par un train

Un terrible accident a eu lieu mercredi 17 mai dans la région de Nador. Un train de marchandises a percuté de plein fouet un homme au niveau de la Commune de Selouane.

Plus de 5 tonnes de drogue saisies dans le nord du Maroc

Une tentative de trafic de drogue a été mise en échec, samedi à Nador. Les éléments de la police de la ville ont saisi 5 tonnes et 450 kg de résine de cannabis à bord d’un véhicule utilitaire immatriculé au...

Mort suspecte de centaines de poissons dans un fleuve près de Nador

Une enquête a été menée suite à l’alerte lancée sur le tragique destin de milliers de poissons morts sur les rives de l’oued Moulouya. Si les analyses de l’eau de l’Oued sont toujours en cours, des experts ont présenté un rapport...