Assaut de Melilla : Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête

11 juillet 2022 - 19h20 - Espagne - Ecrit par : A.P

Amnesty International a demandé au gouvernement et au Congrès espagnol d’ouvrir une enquête sur l’assaut de migrants subsahariens à la clôture de Melilla, survenu le 24 juin dernier, qui a fait au moins 23 morts.

Amnesty International demande aux autorités espagnoles d’enquêter sur l’assaut de Melilla du 24 juin. « Cette date est entrée dans l’histoire comme la plus grande tragédie humanitaire à la frontière sud. Le gouvernement et le Congrès doivent prendre des mesures pour empêcher que de tels événements ne se reproduisent », a indiqué l’association dans une déclaration, les invitant à mettre à profit la dernière année de leur mandat pour renforcer les droits de l’homme en Espagne.

À lire : Assaut de Melilla : l’Europe demande d’élucider les décès des migrants

L’organisation affirme avoir trouvé au moins huit preuves de violations des droits de l’homme perpétrées par les forces de sécurité espagnoles et marocaines, dont « des expulsions sommaires et collectives à la frontière, connues sous le nom de retours forcés, et contraires au droit international ». Pour corriger le tir, Amnesty International demande la mise en place de « voies légales et sûres » pour garantir le respect des droits des personnes contraintes de se déplacer, « quelle que soit leur origine ».

À lire : Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

L’association attire aussi l’attention sur l’importance du processus de négociation du nouveau pacte européen sur la migration et l’asile « dans lequel l’Espagne a un rôle fondamental à jouer, d’autant qu’elle assumera la présidence de l’UE l’année prochaine ». Elle insiste en outre sur la nécessité de « revoir la coopération avec le Maroc pour s’assurer que sa politique migratoire tient compte du respect des droits des migrants ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Melilla - Enquête - Amnesty international (AI)

Aller plus loin

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des...

Assaut de Melilla : les migrants ont fait preuve de violence extrême

Les migrants qui ont tenté de rentrer illégalement à Melilla vendredi depuis Nador, ont fait preuve de violence extrême sur les forces de sécurité marocaines qui leur bloquaient...

Des eurodéputés empêchés d’entrer au Maroc

Le Maroc a refusé l’entrée sur son territoire à deux eurodéputés à la frontière de Melilla. Les deux parlementaires tentaient d’entrer dans le royaume pour « enquêter » sur...

Immigration : l’Espagne veut réviser les accords avec le Maroc après l’assaut de Melilla

Le Conseil pour l’élimination de la discrimination raciale ou ethnique (CEDRE) relevant du ministère espagnol de l’Égalité, a demandé la révision des accords avec le Maroc sur...

Ces articles devraient vous intéresser :

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

L’Union Européenne brise le tabou des droits humains au Maroc

Le Parlement Européen tiendra la semaine prochaine une séance plénière pour discuter des droits humains au Maroc, une première en 25 ans. Cette décision a été prise suite au scandale de corruption « MoroccoGate » qui a touché l’institution européenne,...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...