Drame de Melilla : Manifestations en Espagne et au Maroc, Madrid défend la Garde civile

15 juillet 2022 - 15h00 - Espagne - Ecrit par : S.A

Des manifestations ont été organisées en Espagne et au Maroc pour protester contre le drame de Melilla qui a fait 37 morts (selon les ONG) dans le rang des migrants africains qui tentaient de rallier illégalement la péninsule ibérique le 24 juin dernier. De son côté, le gouvernement espagnol a défendu les actions de la Guardia Civil.

Au Maroc, les manifestations ont eu lieu à Rabat. Quelques dizaines de représentants du Collectif des communautés subsahariennes au Maroc et d’associations d’aide aux migrants ont manifesté devant le Parlement pour demander à Rabat de « cesser de jouer le rôle de gendarme de l’UE ». En Espagne, ce sont de milliers de manifestants qui ont pris d’assaut les villes de Barcelone, Malaga, Vigo et Saint-Sébastien et de Melilla pour dénoncer les politiques migratoires et la « militarisation des frontières », rapporte The local.es.

À lire : Assaut à Melilla : Podemos critique le Maroc et réclame une enquête "immédiate et indépendante"

À lire : Assaut de Melilla : l’Europe demande des explications au Maroc

Le 24 juin 2022, au moins 23 migrants sont morts à la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Selon Rabat, les victimes sont mortes « en se bousculant et en tombant » du haut de la grille métallique qui sépare le Maroc de Melilla lors d’une tentative de prise d’assaut à la frontière « marquée par l’usage de méthodes très violentes de la part des migrants ». Une version contredite par des images qui « montrent des corps éparpillés sur le sol dans des mares de sang, les forces de sécurité marocaines donnant des coups de pied et battant des gens, et la Guardia Civil espagnole lançant des gaz lacrymogènes sur des hommes accrochés à des clôtures », fait savoir Human Rights Watch.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Espagne - Nador - Melilla - Guardia Civil

Aller plus loin

Drame de Melilla : l’Algérie charge le Maroc

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb au ministère algérien des Affaires étrangères accuse le Maroc d’être responsable du...

Assaut de Melilla : l’Europe demande des explications au Maroc

La Commission européenne (CE) est entrée en contact avec les autorités marocaines pour comprendre ce qu’il s’est passé à la frontière de Melilla vendredi dernier, où une...

Drame de Melilla : l’AMDH tente de retrouver les migrants disparus

Quelques semaines après l’assaut à Melilla, l’Association marocaine des droits humains (AMDH) s’active pour retrouver les migrants disparus. Pour ce faire, elle utilise Facebook.

Assaut à Melilla : Podemos critique le Maroc et réclame une enquête "immédiate et indépendante"

La mort d’au moins 37 migrants lors d’une tentative d’entrée massive à Melilla, continue de susciter des réactions. Le parti espagnol Podemos a pointé du doigt le Maroc et a...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.