Immigration : l’Espagne veut réviser les accords avec le Maroc après l’assaut de Melilla

12 juillet 2022 - 14h00 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Conseil pour l’élimination de la discrimination raciale ou ethnique (CEDRE) relevant du ministère espagnol de l’Égalité, a demandé la révision des accords avec le Maroc sur l’immigration, après l’assaut des migrants subsahariens sur la clôture de Melilla, survenu le 24 juin dernier.

Le CEDRE a « condamné » la violence « extrême » avec laquelle ces migrants ont été réprimés, et exprimé « son indignation et sa douleur » pour les quelque 23 migrants morts et les dizaines de blessés, fait savoir EFE. Ces actes sont « inacceptables dans des pays démocratiques comme l’Espagne et ceux qui composent l’Union européenne », a indiqué l’organisme, rappelant que « l’usage de la force doit toujours être guidé par le principe de proportionnalité et de respect des droits de l’homme ».

« Si un pays n’est pas capable de respecter ces principes de base, il ne peut pas faire partie d’un accord de contrôle des migrations avec l’Espagne », a souligné le Conseil qui demande de revoir les accords migratoires avec le Maroc « pour assurer le respect des clauses spécifiques de respect et de garantie des droits humains ». Cette révision doit nécessairement inclure « l’engagement à ne pas recourir à l’usage excessif de la force », insiste-t-il.

À lire : Assaut de Melilla : l’Europe demande d’élucider les décès des migrants

Saluant par ailleurs l’ouverture d’enquêtes par le parquet espagnol et le médiateur, le CEDRE recommande également qu’« une enquête indépendante, rapide et rigoureuse » soit menée afin d’élucider les faits, d’identifier les personnes décédées et blessées, de poursuivre les auteurs présumés et de réparer les dommages causés aux victimes et à leurs familles. Selon le Conseil, cette enquête doit être menée par les autorités marocaines, en collaboration avec l’Espagne et l’UE.

Le CEDRE appelle en outre à un « engagement » ferme des autorités marocaines et espagnoles en faveur d’une migration légale, ordonnée et sûre, conformément au pacte mondial sur la migration convenu en décembre 2018 lors de la conférence de Marrakech. Les ministères de l’Intérieur, de la Justice et de l’Éducation et de la Formation professionnelle, membres du Conseil, ont exprimé leur désaccord avec ces propositions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - Melilla

Aller plus loin

Baisse significative du flux migratoire après la reprise des relations entre le Maroc et l’Espagne

L’immigration clandestine en Espagne a fortement chuté en 2022, notamment depuis la fin de la crise diplomatique et la reprise des relations avec le Maroc.

Assaut de Melilla : la réaction « violente » de la police marocaine envers les migrants dénoncée

Quelques heures après l’assaut de migrants subsahariens à la frontière de Melilla avec le Maroc, plusieurs médias ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des...

Assaut de Melilla : le CNDH met en cause les autorités espagnoles

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a publié, mercredi, son rapport sur les évènements tragiques ayant fait 23 morts parmi les migrants à Nador. Ces décès ont été...

Europe : diminution des flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc

Les flux migratoires irréguliers en provenance du Maroc vers l’Europe ont diminué au cours des derniers mois. C’est ce qu’indiquent les données de l’Agence européenne des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Des Marocains à la rue : la détresse d’une famille en Espagne

Un couple marocain et ses trois filles mineures âgées de 12, 8 et 5 ans sont arrivés clandestinement à Pampelune en provenance du Maroc il y a un mois, cachés dans une remorque chargée de légumes. Sans ressources ni aide, ils sont à la rue depuis...

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.