Deux athlètes marocains suspendus pour dopage

11 février 2020 - 22h30 - Ecrit par : G.A

Les athlètes Badr El Jaloui et Abdelkrim Boubker sont suspendus, respectivement pour une durée de quatre et cinq ans pour violation des règles antidopage de l’Organisation régionale antidopage Afrique Zone 1. Durant cette période, les deux athlètes sont interdits de participer aux activités sportives.

Badr El Jalaoui, vient du club Chabab Hassani, et Abdelkrim Boubker est du club Commune Bouskoura. El Jalaoui a été suspendu depuis le 26 juillet 2019, pour quatre ans. Il doit se tenir loin de toute activité sportive, peut-on lire sur le site de la Fédération royale marocaine d’athlétisme.

Quant à l’athlète Abdelkrim Boubker, il a été suspendu depuis le 06 mai 2019, pour une période de cinq ans, et devra rester loin de toute activité sportive, selon les principes de l’Organisation régionale antidopage Afrique zone 1.

Tags : Athlétisme - Dopage - Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA)

Aller plus loin

Fin de carrière pour Halima Hachlaf ?

L’Athletics Integrity Unit (AIU) a suspendu l’athlète marocaine Halima Hachlaf, 33 ans, pour les six prochaines années. La spécialiste marocaine du 800 mètres avait été testée...

Athlétisme : le Maroc, un des pays présentant le plus haut risque de dopage

Le Maroc fait partie des pays présentant le plus haut risque de dopage. C’est ce qu’indique le dernier classement de l’Unité d’intégrité de l’athlétisme...

Nous vous recommandons

La France, médiatrice dans la crise entre l’Algérie, le Maroc et l’Espagne ?

La France semble bien disposée à jouer un rôle de médiateur dans la crise entre l’Algérie, le Maroc et l’Espagne. Le président français Emmanuel Macron est attendu à Alger le 25 août.

Tests PCR : les laboratoires privés dans le viseur des Marocains

Le ministère de la Santé fait des tests de dépistage l’un des facteurs clés dans la lutte contre la propagation du coronavirus. Mais les prix que proposent les laboratoires n’encouragent pas les citoyens et n’entrent pas dans la politique du ministère de la...

L’OCP augmente la production d’engrais malgré le manque d’ammoniac russe

En vue de répondre à la demande mondiale en croissante d’engrais, l’OCP a annoncé son ambition d’augmenter sa production de cette année de 10 %, en dépit des difficultés d’approvisionnement en ammoniac produit en...

Ryanair annonce une mauvaise nouvelle à ses clients marocains

Les clients marocains et d’autres nationalités de la compagnie aérienne Ryanair devront débourser payer plus pour acheter les billets d’avion pour les vols vers l’Europe. Michael O’Leary, CEO de la low cost, a annoncé, ce lundi 16 mai, une hausse des prix...

Badr Hari et Jamal Ben Saddik fixés sur leurs prochains combats

Les kick-boxeurs marocains Badr Hari et Jamal Ben Saddik remonteront bientôt sur le ring. Ils connaissent déjà leurs prochains adversaires et la date de leurs prochains combats.

Maroc : les professionnels du tourisme réclament la suppression du test PCR

Afin de relancer l’activité touristique, en berne depuis de nombreux mois, les professionnels réclament l’allégement des conditions d’accès au Maroc et surtout la fin du test PCR pour les arrivées par voie...

Voici le nombre de visas délivrés aux Marocains par la France en 2021

Pour l’ensemble de l’année 2021, les consulats français au Maroc ont délivré 69 408 visas aux ressortissants marocains, un chiffre en baisse de 29,6 % par rapport à 2020.

À Mantes-la-Jolie, un restaurateur marocain a offert gratuitement des burgers aux SDF

À Mantes-la-Jolie, le restaurateur marocain Brahim Bourkia, gérant de l’Étoile de Fès, a offert gratuitement des burgers aux sans-abris et à toutes les personnes dans le besoin sur le parvis de la collégiale le soir du réveillon de la...

Maroc : ces diplômes qui protègent (un peu) du chômage

Les titulaires d’un doctorat et d’un bachelor au Maroc seraient les plus recherchés sur le marché de l’emploi, d’après une enquête qui vient d’être publiée.

Quel sort pour les magasins Celio au Maroc ?

Celio, la marque française de prêt-à-porter masculin doit fermer 100 boutiques à travers le monde. Le tribunal de commerce a décidé de l’arrêt de la procédure de sauvegarde. Reste à savoir si ces magasins installés dans plusieurs villes au Maroc vont résister...