Attaque de Nice : le CFCM appelle à l’annulation des festivités du Mawlid en France

29 octobre 2020 - 14h00 - France - Ecrit par : I.L

Suite à l’attaque terroriste de Nice, le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a invité les musulmans en France à surseoir aux festivités du Mawlid “en signe de solidarité et de deuil”.

Dans une déclaration à la presse, Mohammed Moussaoui a condamné fermement l’attentat terroriste qui s’est déroulé, ce jeudi non loin de la basilique Notre Dame de Nice. “En signe de Deuil et de solidarité avec les victimes et leurs proches, j’appelle les musulmans de France à annuler toutes les festivités de la fête du Mawlid”, a ajouté le président du CFCM. 

Selon l’AFP, cette attaque au couteau a fait plusieurs blessés et 3 décès dont un homme et une femme, tués dans l’enceinte de l’église Notre-Dame. La troisième victime, quant à elle a succombé à ses blessures dans un bar proche où elle s’était réfugiée.

Quant à l’auteur, il a été aussitôt interpellé par la police. Le parquet national antiterroriste (PNAT) a été saisi de l’enquête, précise la même source.

Sujets associés : France - Terrorisme - Nice - Al Mawlid 2023

Aller plus loin

L’Europe affiche sa détermination face au terrorisme

Un mini-sommet européen s’est tenu, mardi, par visioconférence une semaine après les attentats perpétrés à Vienne et à Nice.

Norvège : début du procès d’un terroriste qui avait attaqué une mosquée

Au premier jour de son procès ce jeudi 07 mai, l’extrémiste de droite norvégien, Philip Manshaus, qui a reconnu avoir ouvert le feu en août 2019 dans une mosquée près d’Oslo, a...

France : la haine contre les musulmans s’exacerbe

La haine à l’égard des musulmans prend de l’ampleur depuis le meurtre de l’enseignant Samuel Paty, tué à Conflans-Sainte-Honorine.

Pris pour terroriste, un Maghrébin porte plainte contre Netflix

Un Maghrébin a décidé de porter plainte contre Netflix après avoir découvert qu’il a été filmé à son insu et pris pour terroriste dans le film d’action «  Sentinelle  ».

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Maroc : voici la date de l’Aid Al Mawlid Annabaoui

Le mois de Rabie-I 1445 de l’hégire débutera le dimanche 17 septembre 2023 et Aïd Al Mawlid Annabaoui célébré le jeudi 28 septembre, a annoncé le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Au Maroc, la lutte contre le blanchiment d’argent rapporte

Le Maroc mène efficacement la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. En tout, près de 11 milliards de dirhams ont été saisis en 2022.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.