Recherche

France : un an de prison pour s’être fait passer pour « un musulman radical »

© Copyright : DR

25 octobre 2020 - 13h20 - Monde

Dans l’affaire du professeur décapité, un jeune homme de 20 ans a été condamné vendredi à un an de prison dont deux mois fermes, pour apologie du terrorisme. Plusieurs chefs d’accusation étaient retenus contre lui.

Originaire de Toulouse, le jeune homme avait partagé un tweet du terroriste de Conflans, dans lequel la tête du professeur d’histoire apparaissait. Il a également créé un profil, «  musulman de type islamiste radical  », sur un forum connu pour tromper les internautes. Cet acte est survenu le vendredi 16 octobre, le jour même où le professeur a été décapité, révèle saphirnews.com.

En créant un profil de type islamique radical, le jeune homme s’est identifié à quelqu’un d’origine arabe et de religion musulmane, pour inciter à la haine. Cette manière de procéder frise la provocation. Le procureur a su d’ailleurs s’appesantir sur le chef d’accusation relatif au relais de la propagande terroriste pour trancher. Le jeune toulousain écope d’un an de prison dont deux mois fermes.

Rappelons que les propos de l’accusé étaient bien tranchés. «  Je me suis fait passer pour l’un des leurs pour provoquer les patriotes sur le forum. J’avais pour but d’énerver les nationalistes pour qu’ils montent au créneau  », a-t-il déclaré au tribunal. Malheureusement, ses agissements ont été remontés grâce à la plateforme de signalement «  Pharos  ».

Vendredi dernier, le premier ministre français, Jean Castex a affirmé au terme du Conseil de défense que 1 279 signalements sur Pharos ont permis 27 interpellations, suite à l’assassinat de Samuel Paty.

Mots clés: France , Terrorisme , Toulouse

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact