L’ambassade du Maroc à Paris dément tout lien avec Abdelhakim Sefrioui

21 octobre 2020 - 07h20 - France - Ecrit par : J.K

L’ambassade du Maroc à Paris a contesté toute relation avec Abdelhakim Sefrioui, figure de l’islam radical en France, gardé à vue dans le cadre de l’assassinat du professeur Samuel Paty. Elle a même qualifié la supposée proximité de l’individu avec l’ambassade du Maroc à Paris, publiée par des médias, d’allégation malveillante.

"Sefrioui n’est pas connu de l’ambassade, ni des consulats généraux. Aucun signalement n’a été effectué par les autorités françaises à l’ambassade du Maroc en France ", a déclaré une source autorisée au sein de la chancellerie marocaine à Atlasinfo. "Ce sont les autorités françaises qui lui ont accordé la nationalité. Les idées qu’il défend vont à l’encontre de la doctrine de l’Islam tel que prôné par le Royaume du Maroc" a souligné la même source.

Pour rappel, Samuel Paty était professeur d’histoire au collège Bois d’Aulne, ayant demandé aux élèves musulmans de sortir de sa classe, pour montrer des caricatures du prophète Mohammad. Brahim Chnina, le père d’une élève, avec la collaboration d’Abdelhakim Sefrioui, avaient appelé sur les réseaux sociaux, le 12 octobre, à une manifestation contre le professeur.

Par la suite, le professeur a été décapité vendredi dernier, près du collège, par un Russe tchétchène, tué le même jour par la police. "Ils ont manifestement lancé une fatwa contre le professeur ", avait déclaré le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin sur Europe 1. Brahim Chnina et le militant radical Abdelhakim Sefrioui font partie des onze personnes gardées à vue dans le cadre de l’enquête, fait savoir la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Religion - Criminalité - Garde à vue - Islam

Aller plus loin

Le Maroc condamne à nouveau les caricatures du prophète Mohammad en France

La poursuite des publications des caricatures du prophète Mohammad en France indigne le Maroc. Le Royaume a fustigé, dimanche, ces actes qui démontrent "l’immaturité de leurs...

Professeur assassiné : une trentaine de mosquées du Nord manifestent leur indignation

Près de 30 mosquées du Nord se sont rassemblées samedi pour exprimer leur indignation face au "meurtre barbare" du professeur d’histoire à Conflans-Sainte-Honorine.

La mosquée de Pantin fermée pendant six mois

La mosquée de Pantin dans les Yvelines a été fermée pour six mois par le ministère de l’Intérieur. Il lui est reproché d’avoir diffusé sur sa page Facebook la vidéo «...

Abdelhakim Sefrioui, figure de l’islam radical, en garde à vue

Parmi les neuf personnes en garde à vue dans l’enquête sur la mort de l’enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine, figure Abdelhakim Sefrioui. Il est considéré comme une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La Youtubeuse marocaine "Mi Naima" au cœur d’un nouveau scandale

“Mi Naïma” fait à nouveau parler d’elle. La Youtubeuse marocaine, connue pour ses controverses, a récemment publié une vidéo dans laquelle on la voit lire certains versets du Coran de manière désinvolte. La vidéo a suscité la colère des internautes.

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Le Maroc veut construire 200 nouvelles mosquées par an

Le Maroc a besoin de construire 200 nouvelles mosquées par an. », selon le ministère des Habous et des Affaires islamiques.

Quand débute le ramadan au Maroc ?

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Le Centre international d’astronomie vient de faire ses prédictions.

Le Maroc fête l’Aïd al fitr le samedi 22 avril

Le Maroc célèbre l’Aïd Al Fitr ce samedi 22 avril, selon une annonce faite par le ministère des Habous et des Affaires islamiques. Le ministère a confirmé la date après avoir procédé à une observation minutieuse du croissant lunaire, comme l’exige la...

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.