Le Maroc condamne à nouveau les caricatures du prophète Mohammad en France

26 octobre 2020 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

La poursuite des publications des caricatures du prophète Mohammad en France indigne le Maroc. Le Royaume a fustigé, dimanche, ces actes qui démontrent "l’immaturité de leurs auteurs".

Dans un communiqué signé par le ministère des Affaires étrangères, le gouvernement rappelle que "la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres".

Selon le même communiqué, la liberté d’expression ne devrait tolérer "la provocation insultante et l’offense injurieuse de la religion musulmane qui compte plus de deux milliards de fidèles dans le monde".

Le Royaume a par ailleurs condamné toutes les attaques perpétrées au nom de l’Islam. "Le Royaume du Maroc, à l’instar des autres pays arabes et musulmans, appelle à cesser d’attiser le ressentiment et à faire preuve de discernement et de respect de l’altérité, comme prérequis du vivre-ensemble et du dialogue serein et salutaire des religions".

Sujets associés : Paris - Religion - Islamophobie

Aller plus loin

Vers la dissolution du CCIF et de BarakaCity

Le ministre de l’Intérieur, Gerard Darmanin a annoncé la dissolution de plusieurs associations considérées comme « séparatistes ». Cette mesure sera proposée cette semaine en...

Caricatures du prophète Mohammad : Ségolène Royal tacle Emmanuel Macron (vidéo)

Les propos du président français Emmanuel Macron défendant le droit à publier des caricatures, notamment celles du prophète Mohammad au nom de la liberté d’expression continuent...

L’ONU s’exprime sur les caricatures du prophète Mohammad

Plusieurs personnalités ont réagi suite aux récentes attaques de la France contre les valeurs de l’islam. Pour éviter que cette situation ne dégénère et s’embrase, le Haut...

Les appels au boycott des produits des Français connaissent un succès au Maroc

Les appels au boycott des produits français lancés au lendemain du discours du président Emmanuel Macron et portant atteinte à l’Islam sont également suivis au Maroc. Depuis ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’affaire Zakaria Aboukhlal prend de l’ampleur

L’affaire Zakaria Aboukhlal continue de créer des remous. Après la Fédération royale marocaine de football (FRMF), c’est au tour du Conseil national de la presse de condamner les propos contenus dans un article d’un site électronique sur un supposé...

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Stains : polémique autour d’une rue rebaptisée au nom de la femme du prophète Mohammad

À Stains (Seine-Saint-Denis), une plaque au nom de la femme du prophète Mohammad, posée au-dessus du panneau indiquant la rue de Pontoise en septembre 2022 est vue d’un mauvais œil sur les réseaux sociaux.

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Les chrétiens marocains contraints de vivre leur foi en secret

Les chrétiens marocains sont rejetés par leurs familles et la société. Bien que la Constitution de 2011 garantisse la liberté de conscience, la pratique d’une religion autre que l’islam sunnite est passible d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans...

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Ramadan 2023 : la durée de la journée de jeûne selon les pays

Le premier jour du ramadan correspond au 23 mars au Maroc et dans de nombreux pays à travers le monde. Les heures de jeûne durant ce mois sacré pour les musulmans varient d’un pays à l’autre.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.