Des attaques terroristes évitées en France grâce au Maroc

17 décembre 2023 - 11h30 - France - Ecrit par : Bladi.net

La Police Nationale espagnole, appuyée par divers services de renseignement internationaux dont le FBI et les services de renseignements marocains, a réussi à démanteler une cellule djihadiste liée à Daesh. Cette cellule était impliquée dans la planification de deux attentats en Europe.

Cinq individus ont été arrêtés en Espagne, répartis entre Valence, Alicante, Guipúzcoa et Cáceres, tous accusés de liens avec cette organisation terroriste.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la deuxième phase de l’“opération Miya”, lancée en 2021 par le Commissariat Général de l’Information (CGI) de la Police Nationale espagnole. L’opération a bénéficié de la collaboration de services de renseignement de douze pays, incluant le Maroc, la Mauritanie, la Suisse et les États-Unis. La coordination de l’enquête a été assurée par le Juge Central d’instruction numéro 6 et l’Audience nationale.

A lire : Le Maroc évite une attaque terroriste en Allemagne

L’enquête a débuté suite à la détection d’une personne d’origine maghrébine en Espagne, soupçonnée de vouloir collaborer avec un djihadiste arrivé en Europe via la route des Balkans. L’objectif du djihadiste était de se rendre en France pour y commettre un attentat au nom de Daesh.

Grâce à l’expertise des spécialistes du CGI en matière de contre-terrorisme djihadiste, le suspect présumé de l’attentat en France a été localisé en Suisse. Cette information a été rapidement partagée avec les autorités suisses, menant à une opération conjointe entre la Suisse et l’Espagne. En mars 2022, cette collaboration a conduit à l’arrestation simultanée des deux extrémistes. Au total, la première phase de cette opération a abouti à huit arrestations en Europe et au Maghreb. 

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Terrorisme - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Aller plus loin

France : Hisham L., Marocain qui glorifiait le Ku Klux Klan

Un jeune d’origine marocaine et trois autres individus ont été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle et diverses infractions à la législation sur...

En collaboration avec le Maroc, l’Espagne démantèle une cellule djihadiste

La Garde civile a arrêté Salim HS, d’origine marocaine, et Hugo CM, un Espagnol, pour appartenance à une organisation terroriste, endoctrinement djihadiste et recrutement de...

Le Maroc évite une attaque terroriste en Allemagne

Les forces spéciales allemandes ont pris d’assaut un appartement suite à des informations fournies par le Maroc selon lesquelles Tarik S., 29 ans, prévoyait de lancer une...

Maroc : une cellule terroriste prévoyant de mener des attaques démantelée

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a procédé ce mardi au démantèlement d’une cellule terroriste qui menait ses activités dans les villes de Tiznit et de Sidi...

Ces articles devraient vous intéresser :

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...