Le Maroc évite une attaque terroriste en Allemagne

26 octobre 2023 - 22h00 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

Les forces spéciales allemandes ont pris d’assaut un appartement suite à des informations fournies par le Maroc selon lesquelles Tarik S., 29 ans, prévoyait de lancer une attaque contre une manifestation pro-israélienne.

Tarik S., sous surveillance pour ses liens présumés avec des islamistes radicaux, était classé comme une « personne à haut risque confirmée » par l’Office fédéral de la police criminelle. Malgré une analyse de risque indiquant une probabilité moyenne d’une attaque violente, ce sont les informations de la DGST marocaine qui auraient déclenché l’intervention rapide. Le Maroc avait apparemment accès à des renseignements plus détaillés sur les intentions de Tarik S., indique Bild.

La décision d’agir a été prise dans le cadre de la « prévention des dangers avant la poursuite pénale ». Les autorités ont dû intervenir de toute urgence, suite à des informations indiquant que Tarik S. planifiait une attaque imminente contre un rassemblement pro-israélien. Selon l’Office fédéral de la police criminelle, la nature de la menace nécessitait une action policière immédiate en raison du potentiel élevé d’escalade.

A lire : Le Maroc aide l’Espagne et l’Autriche à arrêter deux terroristes

Malgré la dangerosité présumée de Tarik S., l’obtention d’un mandat d’arrêt a rencontré des obstacles. Initialement, les autorités ont souhaité le placer en détention préventive, mais cette demande a été refusée par un juge, qui a considéré que les informations du service de renseignement marocain étaient insuffisamment vérifiables. Après une perquisition qui n’a rien révélé de concluant, les enquêteurs se tournent désormais vers les traces numériques laissées par Tarik S. sur Internet, afin de prouver qu’il s’est porté volontaire pour commettre un attentat terroriste. Un mandat d’arrêt a finalement été délivré mercredi.

Tarik S. avait déjà été condamné à cinq ans pour sa présence en Syrie et de son lien présumé avec Daech. De plus, étant citoyen allemand, il n’est pas expulsable.

Sujets associés : Allemagne - Terrorisme - Direction générale de la surveillance du territoire (DGST)

Aller plus loin

Le Maroc a aidé l’Espagne à déjouer des attentats meurtriers

José Bono, ancien ministre espagnol de la Défense, et par ailleurs ancien responsable des services de renseignement a fait savoir que les services secrets marocains ont fourni...

Un présumé terroriste « influenceur » arrêté en Espagne grâce au Maroc

Un homme d’origine marocaine a été arrêté à Tarrasa, près de Barcelone, pour son implication présumée dans des activités de propagande, d’endoctrinement et de menaces terroristes.

Le Maroc a aidé la France à déjouer une attaque terroriste

Le Maroc par le biais de la DGST a permis à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) de la France d’interpeller dimanche dernier à Béziers, cinq femmes dont une...

Des attaques terroristes évitées en France grâce au Maroc

La Police Nationale espagnole, appuyée par divers services de renseignement internationaux dont le FBI et les services de renseignements marocains, a réussi à démanteler une...

Ces articles devraient vous intéresser :

Latifa Ibn Ziaten : « Les jeunes ne sont pas nés terroristes, mais on les pousse à l’être »

Depuis 2012, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten, mère du maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, travaille avec les familles et les communautés pour empêcher les jeunes de tomber dans le piège de...

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Une cellule préparant des attentats au Maroc démantelée

Le Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ), se basant sur des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste liée à l’organisation Daech. Cette...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.