Des hackers marocains attaquent Israël

9 octobre 2023 - 14h00 - Monde - Ecrit par : S.A

À l’heure où Israël riposte après l’attaque surprise menée samedi par des combattants palestiniens, des groupes hacktivistes – dont des Marocains – s’attaquent à son cyberespace.

Une autre bataille contre Israël après l’offensive surprise du mouvement islamiste du Hamas palestinien. Des groupes hacktivistes comme Mysterious Team Bangladesh, Anonymous Sudan, Team Insane Pakistan, Garnesia Team, Ganosecteam, Moroccan Black Cyber Army, Cyber Operations Alliances et d’autres ont lancé des opérations sous les bannières OPISRAEL et OpIsraelV2, en vue de paralyser les ressources numériques d’Israël et de semer le chaos, rapporte le site Times Now News.

À lire : Des hackers algériens s’en prennent à des sites marocains

Ils revendiquent une attaque par déni de service distribué (DDoS, Distributed Denial-of-Service) réussie contre un site institutionnel. Cette attaque pourrait plonger des villes dans l’obscurité. Israël pourrait mener une riposte contre cette attaque. Le pays abrite de sièges sociaux de nombreuses entreprises mondiales de cybersécurité, et est depuis longtemps un leader en matière de solutions de cybersécurité.

À lire :Hamas : « Israël ne peut fournir aucune protection au Maroc »

L’année dernière, GhostSec (ou Ghost Security), un groupe de hacktivistes, actif depuis 2015, date de leurs premières attaques, a revendiqué la prise de contrôle de 55 PLC d’organisations industrielles israéliennes, dans le cadre de la campagne « Free Palestine ». Cette attaque s’inscrivait dans un ensemble de cyber-offensives du groupe contre des systèmes SCADA/ICS israéliens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Israël - Palestine - Internet

Aller plus loin

Les consignes du Maroc à ses ressortissants en Israël

Suite à l’attaque spectaculaire du mouvement du Hamas palestinien, le bureau de liaison du Maroc en Israël a donné des consignes aux Marocains se trouvant sur le territoire...

« Opération héroïque » : le PJD (Maroc) réagit à l’attaque d’Israël

L’offensive surprise du mouvement du Hamas palestinien suscite des réactions de la part du Parti de la Justice et du Développement (PJD). Le parti dirigé par l’ancien chef de...

Le Maroc reste un pays sûr pour les Israéliens

Le Maroc reste un pays sûr où les Israéliens peuvent se rendre et y séjourner voire y vivre en toute sécurité. Ce qui n’est pas le cas des pays du Moyen-Orient et de l’Égypte...

Cybercriminalité : Un réseau marocain traqué

Les autorités espagnoles sont à la recherche de cybercriminels marocains qui agiraient depuis le Maroc et les enclaves de Sebta et Melilla. Ils auraient déjà arnaqué de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : La mort en spectacle sur TikTok

S’il y a une fâcheuse tendance qui se développe de plus en plus au Maroc, c’est bien la banalisation de la mort sur TikTok et d’autres réseaux sociaux par des influenceurs marocains.

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Lenteur d’Internet au Maroc : les critiques d’un député

Le député Ahmed Abbadi du groupe parlementaire du Parti du progrès et du socialisme (PPS) à la Chambre des représentants a dénoncé le faible débit de la connexion Internet dans plusieurs villes et régions du Maroc, imputant la responsabilité de cette...

Maroc : fin des frais pour le paiement des factures sur internet

Les opérateurs économiques qui continuaient à prélever les frais de service à leurs clients lors des règlements des factures par voie électronique, ont mis fin à cette pratique, a annoncé mardi le Conseil de la concurrence.

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Bonne nouvelle pour les automobilistes marocains

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de faire une fleur aux automobilistes marocains en ce qui concerne la Taxe Spéciale Annuelle sur les Véhicules (TSAV).

Le Maroc accélère son déploiement de la 5G

Le Maroc s’active pour disposer d’une connexion internet 5G avant 2030, année où il co-organisera la Coupe du monde 2030 avec l’Espagne et le Portugal.