Atteintes à la laïcité pendant le Ramadan : Pap Ndiaye suscite la controverse

11 mai 2023 - 20h40 - France - Ecrit par : P. A

Invité de l’émission « Dimanche en politique » sur France 3 le 7 mai, le ministre français de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, a dénoncé « une remontée » des atteintes à la laïcité « chaque année, au moment du Ramadan ». Des propos « discriminants » condamnés par la Grande mosquée de Paris.

Dans une lettre adressée mardi au ministre de l’Éducation nationale et rendue publique mercredi, le recteur de la Grande mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, a fait part de sa « plus grande incompréhension » au sujet de ses propos tenus sur le plateau de l’émission « Dimanche en politique ». Pap Ndiaye a déclaré que 507 atteintes à la laïcité ont été recensées en mars, contre 282 en février, notant une « une remontée chaque année, au moment du Ramadan ».

« Je m’enquiers, par la présente, de l’analyse sérieuse qui vous aurait mené à cette observation très catégorique. Je m’inquiète surtout de la portée, auprès de nos concitoyens, d’une telle affirmation dont le caractère discriminant fait peu de doute », a indiqué le recteur, rappelant les nombreuses critiques portées contre le dispositif de suivi des atteintes portées au principe de laïcité depuis sa mise en place en 2018, notamment sur le « port de signes ou tenues manifestant une appartenance religieuse », la « contestation d’un enseignement », le « refus d’activité scolaire » ou encore la « suspicion de prosélytisme ».

À lire : Jean-Luc Mélenchon : En France, « il y a une haine des musulmans déguisée en laïcité »

Chems-Eddine Hafiz regrette que Pap Ndiaye n’ait pas plutôt salué les « belles actions de solidarité » de « cette jeunesse qui, bénévolement, s’est engagée aux côtés de la Grande mosquée de Paris pour offrir chaque soir 3 500 repas, dans plus de 25 villes de notre pays, à toutes celles et tous ceux qui en avaient besoin, de manière totalement indifférenciée » pendant le mois de Ramadan. Le recteur a conclu sa lettre en transmettant au ministre son « exaspération » et son « entière disposition à échanger avec [lui] sur la question ».

De son côté, Musulmans de France (MF) a aussi condamné « fermement » les propos du ministre « qui ne reposent sur aucun élément de preuve tangible ». Le mois de Ramadan « ne saurait en aucun cas justifier ou excuser des actes contraires aux valeurs de la République », explique-t-on. L’association demande au ministre de « faire preuve de prudence dans ses déclarations publiques afin de ne pas stigmatiser une partie de la population et de ne pas jeter de l’huile sur le feu d’un débat déjà très sensible ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Ramadan 2024 - Islam - Mosquée de Paris

Aller plus loin

Affaire Mila : Ségolène Royal refuse "de parler de la laïcité sur des propos d’une adolescente"

La jeune Mila, criblée d’injures et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, pour avoir insulté l’islam, continue d’alimenter le débat sur le respect des religions....

France / Laïcité : retrait du mot "séparatisme" dans le projet de loi

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé ce mardi 6 octobre que le projet de loi qui a donné naissance au mot «  séparatisme  », changeait de nom au...

Chems-Eddine Hafiz vante la laïcité à la française

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Chems-Eddine Hafiz, également vice-président du Conseil français du culte musulman (CFCM), affirme que la laïcité est une chance...

Une salle de prière pour les élèves musulmans ? Un collège de Pau au cœur d’une polémique

Un collège de Pau est accusé d’avoir mis en place une « salle de prière » à destination des élèves musulmans dans le cadre d’un voyage à Arette, à une cinquantaine de kilomètres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : la FFF interdit les arrêts durant les matchs

La Fédération française de football (FFF) affiche son opposition à l’interruption des matchs pour rompre la rupture de jeûne du ramadan.

Ramadan pour les joueurs de Ligue 1 : réaction de la ministre des Sports

La ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, s’est exprimée mercredi au sujet du communiqué de la Fédération française de football (FFF) interdisant les interruptions de matchs pour permettre aux joueurs musulmans de rompre le jeûne. Elle invite au...

Le geste de Sofyan Amrabat qui a surpris les supporters de la Fiorentina

Lors du match entre son club à l’Inter Milan remporté par les Florentins (1-0), l’international marocain Sofyan Amrabat a eu un geste qui a surpris les supporters.

Voici la date l’Aïd Al-Adha au Maroc selon les calculs scientifiques

Le premier jour de l’Aïd al-Adha au Maroc sera célébré le lundi 17 juin 2024, correspondant au 10ᵉ jour du mois de Dhou al-Hijja de l’année 1445 de l’Hégire. Cette annonce émane des calculs astronomiques effectués par des scientifiques.

Officiel : l’Aid al fitr en France, mercredi 10 avril

La commission religieuse de la Grande Mosquée de Paris, avec plusieurs fédérations musulmanes nationales, s’est réunie pour la Nuit du Doute, ce lundi 8 avril 2024, 29ᵉ jour du mois béni de Ramadan 2024-1445/H, indique la Grande Mosquée de Paris dans...

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.

Maroc : « Marée » de déchets après les iftars sur les plages

Les associations de défense de l’environnement dénoncent le non-respect des règles environnementales par certaines familles qui laissent d’importantes quantités de déchets sur les plages après y avoir rompu le jeûne pendant le mois de Ramadan.

Maroc : voici la date du ramadan 2024

La date de début du ramadan au Maroc est désormais connue. Des calculs astronomiques permettent aujourd’hui de prédire la date exacte.