Recherche

Attentat de Berlin : L’agent secret marocain Bilel Ben Ammar, malgré 12 identités, expulsé d’Allemagne

3 mars 2019 - 15h40 - Marocains du monde

© Copyright : DR

Bilel Ben Ammar, tantôt décrit (par des médias) comme un agent des renseignements marocains qui a soutenu le terroriste Anis Amri et tantôt décrit par les autorités comme un simple tunisien sans rapport avec l’attentat du marché de Noël de Berlin de 2016, aurait 12 pseudonymes connus par les autorités allemandes. Ces dernières restent quand même sur leurs positions…

Le média allemand Focus accuse les autorités de vouloir, à travers cette expulsion rapide, dissimuler l’implication de Bilel Ben Ammar, car ce serait un agent des renseignements marocains, ces mêmes services qui les ont averties de l’imminence de l’attaque avant qu’elle ne se produise. Ce jeu sur deux fronts peut être expliqué par le fait que Bilel Ben Ammar se fait passer pour un extrémiste auprès des terroristes qu’il approche. Donc il doit jouer le jeu et l’aide qu’il a apportée à Anis Amri en fait partie.

Ainsi peut-on lire sur le site Daily Item la réponse du ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer, lorsqu’un journaliste lui a montré une carte d’embarcation qui prétendument appartiendrait à Bilel Ben Ammar : « Le nom sur la carte d’embarquement ne correspond pas à l’un des 12 pseudonymes utilisés par Ben Ammar, selon les autorités allemandes ». En résumé, les autorités allemandes ont expulsé à la va-vite un homme qui a 12 identités connues et qui soupait la veille avec l’un des terroristes les plus dangereux qu’ait connus le pays..

Horst Seehofer a également déclaré que son bureau avait examiné les circonstances de l’expulsion de Ben Ammar (officiellement simple citoyen tunisien) et conclu que les autorités avaient agi conformément à la loi.

Rappelons qu’Anis Amri est un Tunisien qui avait, à bord d’un camion volé, foncé sur la foule du marché de Noël au centre de Berlin, et qu’il a fait 12 morts et plus de 60 blessés. Il a été tué par la police quelques jours plus tard en Italie (Ben Ammar –si c’est son vrai nom- l’aurait aidé à fuir selon le média allemand Focus). L’Etat Islamique a revendiqué l’attaque.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact