Attijariwafa bank mise 30 milliards de dirhams pour soutenir les petites entreprises

14 juin 2020 - 07h30 - Economie - Ecrit par : I.L

Le groupe Attijariwafa bank entend soutenir les entreprises, commerçants, artisans et les professionnels dans la relance de leurs activités, grâce au dispositif "Offre Relance". Quelque 30 milliards de dirhams, consacrés au nouveau financement sont mis à disposition des TPME pour le compte de l’année 2020.

Le groupe bancaire veut continuer à accompagner et soutenir ces entreprises et particuliers, impactées par les mesures sanitaires imposées dans le cadre de la gestion de la pandémie du Covid-19. L’objectif est de leur permettre de relancer leurs activités après une phase d’arrêt et de ralentissement de leurs activités.

Selon la banque, ces TPME représentent un véritable socle de l’économie marocaine et contribuent massivement à la création de valeur et d’emplois. Ces 30 milliards sont alloués pour le compte de l’année 2020 à 100 000 TPME.

Un nouveau dispositif, appelée “Offre Relance” a également été mis à disposition par la banque après les solutions de report d’échéances, du crédit Oxygène ou du crédit Auto-Entrepreneur, et partant des nouvelles mesures édictées par le Comité de veille économique. D’après Attijariwafa bank, les commerçants, artisans, professionnels, TPE, PME et grandes entreprises (GE) peuvent souscrire grâce à l’“Offre Relance” au financement de leurs besoins en fonds de roulement. Cette souscription leur permettra “de préserver au maximum l’emploi et de régler prioritairement leurs fournisseurs” jusqu’au 31 décembre 2020 suivant plusieurs modalités adaptées.

En ce qui concerne les entreprises dont le chiffre d’affaires est inférieur à 10 millions de dirhams, le crédit proposé est à hauteur de 10 % du chiffre d’affaires avec un maximum de 1 million dirhams. Quant à celles dont le chiffre d’affaires dépasse 10 millions de dirhams, le montant du crédit peut aller à 1,5 mois de chiffre d’affaires pour celles opérant dans l’industrie et à 1 mois de chiffre d’affaires pour celles relevant des autres secteurs d’activité, avec un plafond de 100 millions de dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Attijariwafa bank - Banques - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Banque Populaire s’en sort bien malgré la crise du Covid-19

Au 1er semestre 2020, le produit net bancaire du groupe BCP s’est amélioré de 13,9% à 10 milliards de dirhams. C’est ce que révèlent ses résultats semestriels.

Attijariwafa bank invite ses actionnaires à renforcer le capital

Attijariwafa bank suggère à ses actionnaires de convertir en actions nouvelles le dividende exceptionnel. Cette proposition de la banque, autorisée par l’Assemblée générale...

Attijariwafa Bank veut-elle acquérir la 8e banque du Nigeria ?

Attijariwafa Bank développe un intérêt certain pour les marchés anglophones d’Afrique. Elle ferait partie des banques qui souhaiteraient racheter les parts d’Atlas Mara dans...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

Les banques marocaines se disent asphyxiées par les taxes

Afin d’élargir l’assiette fiscale, le gouvernement envisage de prendre de nouvelles mesures vis-à-vis des entreprises du secteur financier. Ainsi, à partir de 2026, les banques doivent supporter un taux de 40% sur leurs bénéfices et payer 5%...

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Bonne nouvelle pour les employés de banque au Maroc

Très bonne nouvelle pour les banquiers marocains qui verront, dès la prochaine fiche de paie, une augmentation de salaire.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

Maroc : les virements bancaires instantanés effectifs en 2023

Les derniers tests sont en cours pour permettre une réception instantanée des virements bancaires pour les particuliers et les entreprises au Maroc. Le déploiement général de ce système est prévu début 2023.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...