L’avertissement de Nasser Bourita à l’Algérie

7 septembre 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

En marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, a adressé un avertissement à l’Algérie, pays organisateur du prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son territoire.

« Le contexte international et arabe requiert que le prochain Sommet se tienne sur la base d’un engagement de responsabilité et loin de tous calculs étroits ou de logique dépassée, en consolidant la confiance nécessaire et en respectant les rôles de chaque partie », a déclaré mardi Nasser Bourita dans une allocution prononcée devant le Conseil de la Ligue des États arabes au niveau ministériel lors de sa 158ᵉ session ordinaire.

À lire : La Syrie fait faux bond à l’Algérie


Aussi, a-t-il appelé à « une lecture objective de la réalité du monde arabe, qui est en proie à des différends internes et externes divers et à des manœuvres externes et internes visant à semer la division, à soutenir les velléités séparatistes, à déclencher les conflits frontaliers, ethniques, sectaires et tribaux et à consumer la région et épuiser ses richesses ». « La principale problématique réside dans l’absence d’une vision commune claire pour affronter ces défis, d’une manière qui préserve la sécurité, la stabilité et l’unité territoriale et nationale des États », a fait remarquer le chef de la diplomatie marocaine, affirmant que le moment était venu de jeter les bases solides d’un partenariat arabe intégré visant à développer des mécanismes d’action arabe commune et à construire un système collectif moderne, renouvelable et efficace.

À lire :L’Algérie conspire-t-elle contre le Maroc ?


« Ce système doit offrir des conditions objectives d’inter-coopération à même d’encourager l’investissement, de réhabiliter l’économie et le facteur humain, d’améliorer les performances, de faciliter l’implication dans la communauté du savoir et de la communication et de consacrer les principes de la démocratie et des droits de l’Homme, en tenant compte des particularités et des composantes de chaque pays et peuple et de sa volonté indépendante et son rythme de développement », a-t-il ajouté.

Sujets associés : Algérie - Diplomatie - Nasser Bourita

Aller plus loin

L’Algérie conspire-t-elle contre le Maroc ?

L’Algérie veut profiter du prochain sommet de la Ligue arabe qu’elle accueillera du 1 et 2 novembre prochain pour isoler le Maroc, « son ennemi » qu’elle voit partout.

Crise avec le Maroc : l’Algérie en quête des faveurs de l’Égypte pour le sommet arabe

Après avoir coupé les ponts avec le Maroc, l’Algérie cherche à gagner les faveurs de l’Égypte et des monarchies du Golfe pour la réussite du prochain sommet arabe qu’elle...

La Syrie fait faux bond à l’Algérie

La Syrie a décidé de ne pas participer au prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain à Alger.

Nasser Bourita : le sommet arabe « ne doit pas être au service d’un quelconque agenda »

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, était mercredi au Caire, à la 157ᵉ session du Conseil de la Ligue des États arabes. Lors de son intervention, le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Consulats à l’étranger : le Maroc passe de la location à l’achat

Afin de rationaliser les dépenses et atténuer les coûts élevés des locations à l’étranger, le ministère marocain des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a mis en place un plan stratégique.

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Sahara : l’Union européenne réitère sa position après les déclarations de Josep Borrell

L’Union européenne se désolidarise avec les déclarations faites par le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur le dossier du Sahara. L’institution a réaffirmé jeudi, n’avoir pas changé d’avis sur la nécessité de régler la question du Sahara,...

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

Le Maroc compte sur ses consulats pour protéger les enfants de MRE

Des actions seront mises en place pour contrer les problèmes liés au retrait de la garde des enfants des ressortissants marocains par les services sociaux de divers pays européens, a promis le ministre marocain des Affaires étrangères, de la...

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.