Belgique : un Marocain à la tête d’un institut catholique, une première

8 septembre 2022 - 15h20 - Belgique - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Depuis le 1ᵉʳ septembre, Hamid Riffi, un Malinois d’origine marocaine a été nommé nouveau directeur général de l’Institut Scheppers de Malines. C’est la première fois que la gestion d’une école catholique en Flandre est confiée à un musulman.

Hamid Riffi, le nouveau directeur de l’Institut Scheppers de Malines, connaît bien la maison. Après y avoir fait ses études, il y a été enseignant et directeur adjoint. Mais en Flandre, c’est la première fois que la gestion de l’enseignement catholique est confiée à un musulman. Pour lui, il doit ce poste à ses capacités et non au fait d’être musulman.

À lire : Bruxelles : un professeur viré pour ses propos islamophobes sur Facebook

« Je n’ai pas été recruté parce que je suis Marocain ou musulman, du moins je l’espère. Il y avait plusieurs candidats à ce poste, et j’ai été embauché en raison de mes capacités d’enseignant et de gestionnaire. C’est sur ça que je veux être jugé. Mais c’est certainement un signal positif au monde extérieur. Qu’il devrait être normal, dans tous les secteurs, que les personnes issues de l’immigration occupent également des postes plus élevés », a déclaré Riffi dans Het Nieuwsblad.

Le nouveau directeur mesure très bien la portée de la tâche qui lui a été confiée et sait qu’il doit se montrer à la hauteur. « Les normes et les valeurs que nous propageons ici dans cette école catholique sont en fait les mêmes valeurs que j’ai apprises à la maison. Le respect de l’autre, la solidarité : ce sont des valeurs humaines. Je pense que les écoles aujourd’hui – certainement dans un contexte urbain – devraient être plus sensibles à la culture », a indiqué Hamid Riffi.

À lire : Un Marocain à la tête de l’Exécutif des musulmans de Belgique

Pour le nouveau directeur, son rôle est de faire en sorte que tous les élèves se sentent en sécurité. Il annonce également de nombreux changements qui donneront aux élèves le désir de venir à l’école. « C’est important, car ce n’est que lorsqu’ils se sentent bien et en sécurité à l’école que les élèves commencent à étudier ».

À lire : Ibrahim Ouassari, un MRE devenu un as du digital à Molenbeek

Avant la période sanitaire, Hamid Riffi, en tant que directeur adjoint chargé de la discipline, connaissait personnellement les 850 étudiants que compte l’Institut Scheppers. Aujourd’hui avec son statut de directeur général, il veut renouer avec cette relation qu’il avait avec les élèves. « Je veux être un directeur présent. Parce que je trouve intéressant de partager une vision pédagogique pour orienter et la mettre en pratique. Mais je veux avant tout que les élèves me connaissent, et je veux les connaître ».

Sujets associés : Education - Religion - Belgique

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Laila Harrak, le visage marocain de CNN International

Ancienne stagiaire de CNN International, la Maroco-néerlandaise Laila Harrak a capitalisé des années d’expérience professionnelle dans plusieurs autres chaines de télévision avant...

Saïd Ahruil, un échevin d’origine marocaine élu à Saint-Gilles

Saïd Ahruil vient de faire son retour sur la longue liste des ressortissants marocains qui ont réussi à se faire élire échevin au sein d’une commune...

Belgique : une Marocaine élue coprésidente de Groen

Le duo composé de l’ex-journaliste d’origine marocaine Nadia Naji et de Jeremie Vaneeckhout sont les nouveaux coprésidents de Groen. Ils ont remporté 57 % des suffrages lors du...

Bruxelles : un professeur viré pour ses propos islamophobes sur Facebook

Un professeur d’histoire exerçant à Bruxelles a été poussé à la démission par sa hiérarchie suite à ses propos jugés racistes et islamophobes sur le profil d’une élève sur Facebook....

Nous vous recommandons

Education

Vers la délocalisation des examens à la faculté de médecine de l’Université Hassan II de Casablanca

Pour s’adapter au contexte de la pandémie du coronavirus, le secteur de l’éducation s’active et prend des mesures fortes. À ce titre, l’Université Hassan II de Casablanca envisage de délocaliser les examens pour 25 % des...

Le meilleur bachelier en Suède est Marocain avec une note de 19,68/20

Le meilleur bachelier en Suède cette année est un jeune Marocain. Adam Talbi, premier à l’échelle nationale, a eu son bac avec l’impressionnante moyenne de 19,68.

Maroc : du changement pour le recrutement des enseignants

Le ministère de l’Éducation nationale a publié les différentes étapes du concours de recrutement depuis l’annonce de son organisation jusqu’à la publication des résultats définitifs.

Maroc : les filles égalent désormais les garçons en mathématiques, selon l’UNESCO

Les inégalités entre filles et garçons en matière d’apprentissage sont en train de disparaître, selon le dernier rapport de l’UNESCO. Au Maroc, en plus de leurs compétences en lecture, les filles ont commencé par rivaliser avec les garçons en...

L’université Moulay Ismail de Meknès distinguée

L’Université Moulay Ismail (UMI) de Meknès a été distinguée par sa production indexée, notamment le nombre de citations dans les articles scientifiques.

Religion

France : un plan pour aider les musulmans à enterrer dignement leurs proches morts du covid-19

Face à l’impossibilité de rapatrier les corps des musulmans décédés des suites du covid-19 de la France vers le Maroc et d’autres pays maghrébins, et au manque de places dans les carrés pour leur enterrement, la plateforme L.E.S Musulmans a lancé le plan...

L’islam enseigné dans les écoles en Catalogne

L’islam sera enseigné dans six écoles publiques de Catalogne. Le gouvernement régional entend l’étendre à d’autres établissements dès la rentrée prochaine.

Une publicité en Inde tourne à l’islamophobie

La publicité de la société de bijoux Tanishq faisant la promotion d’une collection appelée "Ekatvam" (unité et unicité), a suscité de vives réactions de désolation sur les réseaux sociaux. Très vite, elle a été retirée, alors que l’idée de départ était de...

Création d’un Conseil national des imams en France : déjà des contestations

La création d’un Conseil national des imams en France suscite des réactions. Tarek Oubrou, recteur de la mosquée de Bordeaux, martèle qu’il ne revient pas à des laïcs de désigner les imams.

Nabilla : les propos de Mila sont "à vomir"

Le coup de gueule de Nabilla sur l’affaire Mila passé au crible par Patrick Cohen dans l’émission «  C à vous  ». Tout en dénonçant les propos de la lycéenne, le journaliste était revenu le tweet de Nabilla qui selon lui est...

Belgique

Bruxelles : des Marocains agressent le rappeur Koba LaD

Le rappeur français Koba LaD, qui donnait un showcase au Mirano, a échappé à une agression de jeunes Bruxellois qui lui reprochaient des propos injurieux envers les Marocains tenus il y a près de trois...

La détresse d’une Belge restée bloquée au Maroc

Alors que Géraldine Michel, une Arlonaise devait regagner la Belgique le 15 mars, elle se retrouve bloquée au Maroc depuis plus de deux mois. Elle espère un retour à la fin du confinement strict imposé par les autorités pour freiner la propagation du...

La lune de miel au Maroc attendra

Alors qu’ils prévoyaient de partir en voyage de noces au Maroc, Isabelle et Alexandre, deux Belges, ont finalement renoncé à cause de la crise sanitaire que connaît la planète.

La Belgique va rapatrier les enfants des djihadistes belgo-marocains

La Belgique a décidé d’organiser le rapatriement des enfants de djihadistes – la majorité d’entre eux sont des enfants de Belgo-marocains – présents dans les camps de détention du Nord-Est de la Syrie. Le Premier ministre, Alexander De Croo avait fait cette...

Maroc ou Belgique, que choisira Anouar Aït El Hadj ?

Le joueur belge d’origine marocaine Anouar Ait El Hadj est dans le viseur du sélectionneur Vahid Halilhodzic, mais il n’est pas le seul. A 18 ans, la jeune pépite du Sporting d’Anderlecht, est également pistée par l’entraîneur des Diables Rouges, qui...