Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

15 janvier 2023 - 21h30 - Economie - Ecrit par : S.A

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Les relations commerciales entre le Maroc et Israël ont de beaux jours devant elles. Lors d’un webinaire intitulé « Opportunities in the Israëli Market », organisé par l’association marocaine des exportateurs (ASMEX), en partenariat avec l’Agence marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), le 10 janvier 2023, avec la participation du Bureau de liaison israélien au Maroc, du ministère marocain de l’Industrie et du commerce, et de la Fédération des Chambres de Commerce israéliennes, il a été annoncé que Israël prévoit cette année l’ouverture d’une mission commerciale au Maroc.

À lire : De belles perspectives dans les relations entre le Maroc, Israël et les États-Unis

À l’origine de cette ambition, l’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs. Intervenant lors du webinaire, Zeev Lavie, vice-président de la Fédération des Chambres de Commerce israéliennes (FICC), a assuré de l’engagement d’Israël à faire évoluer les échanges commerciaux bilatéraux, grâce aux investissements des Marocains encouragés en cela par les liens historiques, culturels et économiques entre les deux pays. Aussi, a-t-il mis en avant les nombreux avantages qu’offre son pays pour les investisseurs marocains.

À lire : Maroc-Israël : 117 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2021

« Le marché israélien est l’un des marchés les plus performants sur le Moyen-Orient, et qui, depuis les deux années qui ont suivi l’accord bilatéral pour la mise en relation entre les deux nations, ne cesse d’attirer des investisseurs », a affirmé pour sa part Hassan Sentissi, président de l’ASMEX, ajoutant que cette rencontre virtuelle sera suivie d’une mission B2B à Tel-Aviv du 27 février au 1ᵉʳ mars prochains, afin de permettre aux donneurs d’ordres et aux opérateurs israéliens de se rencontrer et de nouer des partenariats win-win.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Investissement - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Le Maroc et Israël renforcent leurs relations commerciales

Le Maroc et Israël ont renforcé leur coopération commerciale, en signant, lundi à Genève, un accord sur la propriété intellectuelle. Une nouvelle étape dans les relations...

Maroc-Israël : 117 millions de dollars d’échanges commerciaux en 2021

Depuis le rétablissement de leurs relations diplomatiques en 2020, le Maroc et Israël ont fortement développé leurs relations commerciales. Les échanges commerciaux entre les...

De belles perspectives dans les relations entre le Maroc, Israël et les États-Unis

2023 s’annonce prometteuse pour les relations entre le Maroc, Israël et les États-Unis, signataires d’un accord tripartite le 22 décembre 2020 à Rabat.

La Chambre de commerce Israël-Maroc est désormais une réalité

Quelques mois après la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays, la Chambre de Commerce Israël-Maroc (CCIM) est désormais une réalité.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc facilite encore plus la création d’entreprise

Le gouvernement marocain a franchi un pas important vers la simplification des démarches administratives pour les entrepreneurs. Jeudi 30 mars, le Conseil de gouvernement a approuvé un projet de décret fixant les modalités et les procédures de création...

Le groupe marocain OCP vise haut les quatre prochaines années

Après le succès de son premier programme d’investissement – la capacité de production d’engrais a triplé en 10 ans-, le groupe marocain OCP a préparé un nouveau programme d’investissement vert dont la mise en œuvre permettra d’atteindre la neutralité...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Maroc : la création d’entreprises en forte hausse

Dans un contexte d’inflation et de crise géopolitique, le Maroc a poursuivi sa politique de promotion des entreprises en renforçant ses programmes de soutien et chantiers d’envergure. À fin octobre, la création d’entreprises a connu une hausse, avec 77...

Le Maroc, un des pays les plus attractifs pour les investisseurs

Dans le dernier rapport publié par l’Institut royal des études stratégiques (IRES), le Maroc est considéré comme l’un des pays les plus attractifs pour faire des affaires.

Maroc : les autoroutes en projet

Le programme d’investissement de la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) devrait atteindre plus de 8 milliards de dirhams pour les trois prochaines années, révèle le rapport sur les entreprises et établissements publics (EEP), annexé au...

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Dessalement de l’eau : le Maroc lance la construction de trois stations cette année

Afin de faire face à la pénurie d’eau potable, le Maroc prévoit de construire, cette année, trois nouvelles stations de dessalement de l’eau. L’objectif est d’atteindre une production d’un milliard de mètres cubes d’ici à 2030.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...