Une femme bradait les bijoux du palais royal

19 janvier 2020 - 11h20 - Maroc - Ecrit par : K.B

25 personnes sont poursuivies dans l’affaire de vol de bijoux de grande valeur du palais royal. Cerveau des opérations, une femme serait responsable du vol et recel de la marchandise qu’elle bradait à ses divers complices à Rabat et Casablanca.

Plusieurs individus issus de différentes villes du royaume, dont un responsable des services de renseignement à la préfecture de police de Marrakech, ont été traduits devant le Procureur général près la Cour d’appel de Rabat, en fin de semaine dernière.

Les mis en cause ont été conduits par les éléments de la Gendarmerie royale à la prison de Larjat vers 18h30, pour vol qualifié, abus de confiance, recel, divulgation de secret professionnel et tentative d’escroquerie.

Selon les avocats des accusés, les prochaines séances seront consacrées aux requêtes de mise en liberté provisoire au profit des détenus, en particulier le responsable au sein des services de renseignements, induit par erreur dans l’affaire, et dont le procès a coïncidé avec le décès de son père.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Gendarmerie Royale - Vol - Palais royal Maroc

Aller plus loin

Maroc : deux employés du palais royal arrêtés pour arnaque et escroquerie

Sept personnes sont passées dimanche dernier devant le procureur du roi pour escroquerie et émission de chèque sans provision. Parmi elles deux individus travaillant au collège...

Un ex-fonctionnaire du palais royal mène à l’arrestation d’une bande de voleurs à main armée

Après un vol à main armée où un ancien fonctionnaire du palais a été délesté de 5000 dirhams et de son badge professionnel, une plainte a été déposée par la victime. La bande de...

Ramadan : escroquerie au nom de la famille royale marocaine

Certains individus sans scrupule se font passer pour des employés d’une agence caritative gérée par le palais royal pour escroquer des citoyens à qui ils demandent des...

Maroc : la villa d’un ancien wali visitée, 200 000 dirhams de bijoux volés

Les éléments de la gendarmerie royale à Témara ont réussi à interpeller une femme de ménage et trois bijoutiers pour leur implication dans le vol de bijoux estimés à 200 000 DH...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.