Recherche

Un Jordanien arrêté pour le vol des montres de Mohammed VI

© Copyright : DR

27 janvier 2020 - 20h30 - Société

Nouveau rebondissement dans l’affaire de vol des montres du roi Mohammed VI. Interpol a arrêté et remis un ressortissant jordanien, accusé de recel et de vol à la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ).

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a déféré le ressortissant jordanien devant le procureur du roi pour répondre des chefs d’accusation qui pèsent contre lui, rapporte Al Akhbar. Bien qu’il fût informé de l’origine des montres, le mis en cause les a pourtant achetées auprès de deux jeunes Marocains. Ceux-ci font partie des 15 personnes condamnées à différentes peines par un tribunal de Rabat.

En tout, ils avaient vendu quatre des montres volées au ressortissant jordanien à Istanbul, à plusieurs centaines de milliers de dirhams. Ces revendeurs, spécialisés dans le commerce de l’or, qui sont en réalité des receleurs, avaient acheté ces quatre montres, cédées avec les autres, volées chez des bijoutiers de Rabat, Salé, Casablanca et d’autres villes.

Le suspect principal dans cette affaire de vol de montres du souverain est une femme de ménage de 46 ans qui travaillait dans un des palais de Mohammed VI. Elle a volé 36 montres de luxe appartenant au souverain, avec la complicité de son amant. Ensuite, elle les avait fondues en matière première, avant de les revendre à des bijoutiers. Au tribunal, elle et son complice ont été condamnés à la même peine, soit 15 ans de prison ferme. Les 13 autres individus, eux, ont écopé au minimum de quatre ans de prison.

Avec le déferrement devant le procureur du roi, un nouveau procès s’est ouvert, vendredi 24 janvier, dans le cadre de cette affaire.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact