Recherche

Les boites de nuit de la corniche de Tanger vont être détruites

© Copyright : DR

5 novembre 2015 - 16h00 - Société

Les gérants des boites de nuit installées sur la corniche de Tanger ont jusqu’au 15 novembre prochain, dernier délai, pour plier bagage et laisser place aux engins de travaux publics dans le cadre du réaménagement de la plage.

Contactés en août dernier par les autorités locales de l’imminence du début des travaux, les responsables veulent aujourd’hui avoir des garanties et pouvoir revenir après le réaménagement de la corniche. « Nous avons été contactés en août dernier et on nous a fait part de l’imminence des travaux prévus dans cette partie de la corniche et de la nécessité de déplacer les balnéaires », explique leur porte-parole au journal l’Economiste. Ce dernier exige aujourd’hui un document écrit de la part des autorités locales « mais aucun document écrit appuyant ces promesses ne nous a été présenté jusqu’à maintenant » ».

L’inquiétude est grande chez les patrons de ces établissement. Pendant les neuf mois que doivent théoriquement durer les travaux, aucun autre emplacement ne leur a été proposé et pas d’indemnisation en vue pour les frais de déplacement et de réinstallation. « Salaires, manque à gagner pour non-exploitation, qui va supporter ces charges ? », s’interrogent les entrepreneurs qui s’inquiètent également pour le millier d’emplois drainés par la vingtaine d’établissements.

Le plan d’aménagement « Tanger-Métropole », prévoit de raser complètement les établissements de nuit et de « remettre la corniche dans son état d’antan », ajoute le journal, aucune construction ne devrait dépasser pour dégager la vue. Les boites de nuit devraient être réinstallées côté plage et ne seraient pas visibles depuis la ville.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact