Brahim Ghali de retour à Tindouf

22 août 2021 - 16h50 - Espagne - Ecrit par : P. A

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, retournera dans les camps en septembre, après cinq mois d’absence pour raison sanitaire liée au Covid-19 et des complications qui ont nécessité une longue période de convalescence.

Des sources sahraouies autorisées ont confirmé à un média proche des séparatistes que la période de convalescence de Brahim Ghali arrive à son terme dans la dernière semaine du mois d’août et que le leader du Front Polisario pourrait rejoindre les camps de Tindouf la première semaine de septembre.

À lire : Brahim Ghali va mieux

Après quatre mois de maladie, le leader du Polisario est apparu en bonne santé devant les caméras le 19 juillet dernier, lors de la prononciation de son discours à l’occasion de la fête de l’Aïd Al Adha.

À lire : Brahim Ghali fixé sur sa date de comparution

Brahim Ghali a été transféré en Espagne le 18 avril et admis à l’hôpital San Pedro de Logroño (La Rioja) où il est resté pendant près d’un mois et demi. Pendant son séjour en Espagne où il a été cité à comparaitre pour répondre d’actes de torture et de plusieurs violations de droits de l’homme dont l’accusent l’Association sahraouie de défense des droits de l’homme (ASADEH) et une victime des camps de Tindouf, ses fonctions avaient été assumées par Bucharaya Beyun.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Polisario - Brahim Ghali

Aller plus loin

La RTVE dément avoir interdit à ses journalistes de se rendre à Tindouf

La RTVE apporte un démenti suite aux rumeurs insinuant qu’elle aurait interdit à ses journalistes de couvrir une manifestation organisée samedi par le Front Polisario. Selon la...

Le leader du Polisario, Brahim Ghali, hospitalisé d’urgence en Espagne

Le président de la «  République arabe sahraouie démocratique (RASD)  », Brahim Ghali, est hospitalisé en Espagne. Rassuré par certaines garanties obtenues par les autorités...

Brahim Ghali va mieux

Un haut responsable «  sahraoui  » rassure sur l’état de santé du leader du Polisario, admis d’urgence dans un hôpital de Logroño, en Espagne, le 18 avril dernier. Il avait...

Brahim Ghali est retourné à Tindouf

Le leader du Front Polisario, Brahim Ghali, est retourné samedi dans les camps de Tindouf, après s’être totalement remis du Covid-19 et après son passage controversé en Espagne.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Sahara : un drone marocain abattu par le Polisario ?

Des images montrant un drone prétendument marocain abattu par le Polisario dans le Sahara circulent sur les réseaux sociaux. De quoi s’agit-il en réalité ?

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.