Le calvaire d’une famille marocaine à la gare de Bruxelles-Midi

27 juillet 2023 - 11h00 - Belgique - Ecrit par : S.A

De retour de l’enterrement de sa mère au Maroc, un Marocain accompagné de sa famille s’est retrouvé bloqué à la gare de Bruxelles-Midi, où il a été témoin de scènes d’« horreur ».

À leur descente d’avion à l’aéroport de Charleroi, Rachid Hiloua et sa famille ont rallié samedi via un bus la gare du Midi à Saint-Gilles. Alors qu’ils prévoyaient de regagner Anvers, ils ont raté le dernier train. Sur demande de Securail, ils ont alors décidé d’attendre sur place plutôt que de réserver une chambre d’hôtel et un taxi, le premier train du lendemain devant arriver dans quelques heures. « Le personnel de Securail nous a demandé d’attendre à l’extérieur. J’ai montré nos billets de train aux agents, mais nous n’avons pas été autorisés à rentrer. Pourtant, je voyais que d’autres personnes se trouvaient bien à l’intérieur », déclare le père à Het Laatste Nieuws.

À lire : Ultra-violence à Marseille : « les véritables barons de la drogue sont loin, au Maroc »

Alors qu’ils attendaient devant la gare, Rachid et sa famille ont assisté à de violentes bagarres à quelques mètres d’eux. « Nous avons vu un groupe s’en prendre à une personne, il y a même eu des coups de couteau », témoigne le MRE. Un traumatisme pour ses enfants. « Mon fils aîné, âgé de 13 ans, n’a pas pu retenir ses larmes, car il pensait que nous serions les prochains. Nous avons vu du sang sur le chemin. Cela ressemblait presque à une zone de guerre, certainement pas à la Bruxelles qu’ils promeuvent comme la capitale de l’Europe. » Dans la foulée, Rachid, qui assure avoir déjà appelé la police pour lui expliquer sa situation et le fait que sa famille ne se sentait pas en sécurité, a effectué un nouvel appel. « Lorsque l’agression a eu lieu, j’ai de nouveau appelé la police, qui est arrivée très rapidement sur les lieux avec trois combos et deux ambulances », assure-t-il.

À lire : Le calvaire d’une infirmière marocaine enceinte et immigrante au Québec

Dimanche matin. Fin du cauchemar. La famille de Rachid est montée dans le premier train pour rallier Anvers, mais le MRE est mécontent de Securail. « Comment ont-ils pu faire attendre une famille de quatre enfants, dont le plus jeune a quatre ans et le plus âgé 13 ans, dans un quartier aussi dangereux, à l’extérieur de la gare, la nuit ? ! Et lorsque les portes se sont ouvertes vers 4 h du matin, nous avons vu des sans-abri qui dormaient encore à l’intérieur. C’est vraiment incompréhensible ! Nous ne voulons pas que d’autres familles vivent la même chose que nous. C’est pourquoi nous avons l’intention de porter plainte contre Securail », tempête le père.

À lire : Violences à Bruxelles : le bourgmestre appelle à la non stigmatisation des Marocains

La SNCB tente d’apporter des clarifications. « En principe, si la correspondance est manquée en raison d’un problème avec les trains, notre personnel fera tout ce qui est en son pouvoir pour ramener les passagers concernés chez eux, par exemple via des taxis ou des bus. Pour les voyageurs qui se trouvent dans des situations similaires, notre personnel sur le terrain est le premier point de contact. Et il y a toujours notre numéro d’urgence gratuit 0800/30 230, qui est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 », explique le porte-parole Dimitri Temmerman, assurant que qu’il n’était pas au courant de la situation de Rachid Hiloua et promet d’examiner son cas.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bruxelles - MRE

Aller plus loin

Ultra-violence à Marseille : « les véritables barons de la drogue sont loin, au Maroc »

Alors que les véritables trafiquants de drogue sont au Maroc, en Algérie, à Dubaï, les moins malins « s’entretuent sur le terrain », à Marseille. Ce dimanche, plusieurs...

Vague de violence en Belgique et aux Pays-Bas après le match Maroc-Belgique

Des émeutes ont éclaté dimanche dans le centre de Bruxelles et dans certaines villes belges et néerlandaises après la défaite de la Belgique contre le Maroc à la Coupe du monde...

Le calvaire d’une infirmière marocaine enceinte et immigrante au Québec

Arrivée au Québec avec son mari dans le cadre du projet de « reconnaissance des compétences » annoncé par le gouvernement Legault en 2022 et visant, à terme, à recruter à...

Violences à Bruxelles : le bourgmestre appelle à la non stigmatisation des Marocains

Le bourgmestre de Bruxelles, Philippe Close, demande de ne pas stigmatiser la communauté marocaine pour les émeutes qui ont éclaté dimanche dans la ville, après la victoire du...

Ces articles devraient vous intéresser :

MRE : voici ce qui est interdit d’importer au Maroc

Chaque année, des millions de MRE rentrent au Maroc, notamment durant les vacances d’été. Par tradition, ils apportent des cadeaux pour la famille. Mais attention : la douane veille sur certains produits interdits ou d’autres qui nécessitent une...

Où va l’argent des Marocains du monde ?

Les transferts des MRE ont atteint des niveaux record ces dernières années, malgré la crise sanitaire du Covid-19 et la conjoncture économique. À fin 2022, ces envois pourraient s’élever à 100 milliards de dirhams, soit une hausse de 13% par rapport à...

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Plus de trois millions de touristes au Maroc en deux mois, grâce aux MRE

Durant les mois de juin et juillet derniers, les aéroports marocains ont enregistré au total 3,2 millions de touristes, soit un taux de récupération de 100 % par rapport à la période d’avant-Covid.

Enseignement supérieur : le Maroc fait appel aux MRE

Le Maroc envisage de recourir à ses compétences à l’étranger pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur dans ses universités. Une réforme est en cours de préparation pour revoir le cadre légal régissant la profession.

Le portefeuille des Marocains du monde aiguise des appétits

Dans son discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du roi et du peuple, Mohammed VI a appelé à renforcer le cadre législatif de la diaspora marocaine. Depuis, la majorité gouvernementale se dispute le portefeuille des Marocains...

MRE : Peut-on importer une voiture de location au Maroc ? 

La douane marocaine vient de publier une nouvelle version de son guide dédié aux Marocains résidant à l’étranger. Une section dédiée à l’importation par les MRE des voitures de location. Qu’en est-il ?

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...