Casablanca : La Brigade Nationale enquête sur un scandale immobilier

10 novembre 2023 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La Brigade Nationale de la Police Judiciaire de Casablanca, mène actuellement une enquête sur un cas présumé de falsification de documents en lien avec un projet immobilier dans la ville.

L’affaire, qui dure depuis plus d’un an, scrute minutieusement toutes les étapes du projet, depuis l’octroi des permis de construction jusqu’à sa finalisation, rapporte le site al3omk, précisant que cette investigation vise à éclaircir les diverses irrégularités et anomalies qui entachent ce projet.

Parmi les personnes convoquées par la Brigade figurent des membres de l’ancien conseil de gestion de la commune de Casablanca, dont le parlementaire Abdessamad Haikar.

A lire : Les MRE, premières victimes de spoliation immobilière au Maroc

Ce dernier, en charge de l’urbanisme sous la présidence d’Abdelaziz El Omari (PJD), a confié à la même source que sa convocation était justifiée par sa position antérieure et a souligné le droit de la Brigade à interroger toutes les parties concernées, tout en refusant de divulguer les détails des questions posées, en raison de la nature confidentielle de l’enquête.

Haikar a également indiqué que tous les permis délivrés par l’ancien conseil communal sont documentés et accessibles sur la plateforme de la commune de Casablanca. L’enquête de la Brigade Nationale se poursuit, en vue de traduire devant la justice les individus impliqués dans la falsification des documents relatifs à ce projet immobilier controversé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immobilier - Casablanca - Corruption

Aller plus loin

Casablanca : un ancien parlementaire écope de 12 ans de prison ferme pour spoliation immobilière

Accusé de spoliation immobilière et de blanchiment d’argent, un ancien parlementaire a vu sa peine portée à 12 ans de prison ferme par la cour d’appel de Casablanca.

Fès : un parlementaire USFP devant la justice pour spoliation

Accusé par ses frères et une sœur d’avoir falsifié des écrits officiels, avec la complicité d’un notaire, pour s’emparer de l’héritage familial, un parlementaire élu à Al...

Les MRE, premières victimes de spoliation immobilière au Maroc

La spoliation immobilière est un phénomène encore très présent au Maroc. Autant des propriétaires locaux que des étrangers, dont des MRE, se comptent parmi les victimes. Le...

Le Maroc durcit la lutte contre la spoliation immobilière

Le ministère de l’Intérieur durcit la lutte contre la spoliation immobilière – surtout dans les communes. De nouvelles mesures ont été prises en ce sens.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’aide à l’achat de logement bientôt effective

Le ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, a annoncé la mise en place prochaine d’un dispositif d’aides directes au logement pour les primo-acquéreurs.

Promoteurs immobiliers au Maroc : le fisc lance une opération coup de poing

La Direction générale des impôts (DGI) va lancer prochainement une vaste opération de contrôle et d’inspection visant les grandes entreprises et notamment les promoteurs immobiliers ayant eu recours à des pratiques frauduleuses pour bénéficier...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Constructions illégales au Maroc : un guide pour les bonnes pratiques

La ministre de l’Aménagement du territoire, de l’urbanisme, du logement et de la politique de la ville, Fatima Zahra Mansouri, a fait part aux directeurs des agences urbaines des difficultés notées dans la mise en œuvre de la procédure de...

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Le Maroc va construire deux millions de logements sociaux

Le Maroc devra construire encore près de deux millions de logements sociaux pour satisfaire la demande toujours forte, a indiqué Fatima Ezzahra El Mansouri, la ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la...

Au Maroc, le marché de l’immobilier connaît un net ralentissement

Le marché de l’immobilier au Maroc marque des signes d’essoufflement cette année. C’est ce que révèlent les données publiées par la Direction des études et des prévisions financières (DEPF).

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Terres soulaliyates : mise en garde du ministère de l’Intérieur

La légalisation des signatures portant sur des transferts de propriété de terres soulaliyates est « illégale » et peut donner lieu à des poursuites judiciaires, a rappelé le ministère de l’Intérieur aux présidents des collectivités territoriales.