Casablanca : des patients en réanimation de plus en plus jeunes

7 août 2021 - 23h00 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd à Casablanca est confronté à une situation inquiétante marquée par l’admission en réanimation d’un nombre important de malades du Covid-19, principalement des jeunes.

Alors que le Maroc multiplie les appels et les sensibilisations pour le respect des mesures préventives et des gestes barrières, les hôpitaux enregistrent de plus en plus des cas graves dus au Covid-19. C’est le cas du Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd à Casablanca.« La situation est très alarmante au CHU Ibn Rochd. Nous sommes à 37 cas sévères, dont 70 % sont placés sous intubation. De nouveaux patients sont accueillis pratiquement tous les jours », indique Lahoucine Barrou, chef du service anesthésie-réanimation du centre.

À lire : Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Il décrit une situation qui devient incontrôlable. « Nos salles de réanimation se remplissent à un rythme croissant. On relève un rajeunissement des patients hospitalisés, avec une augmentation des infections graves chez les personnes de moins de 45 ans qui ne souffrent pas de comorbidités et qui ne disposent pas de schéma vaccinal complet », rapporte Le360.

À lire : Recrudescence du Covid-19 au Maroc : les craintes d’un expert

Les patients atteints de Covid-19 sont si nombreux que les rendez-vous de ceux qui viennent pour d’autres soins ou d’interventions chirurgicales, voient leurs rendez-vous repoussés, déplore le médecin. Il s’inquiète pour la santé des médecins engagés dans cette lutte. « À force de lutter contre la pandémie, les médecins, qui n’ont pas pris de congés depuis 2019, commencent à se fatiguer. Certains ont même été contaminés par le Covid-19. En moyenne, 4 à 6 médecins attrapent le coronavirus par jour », fait-il observer.

À lire : Covid-19 au Maroc : les médecins invités au respect strict du protocole thérapeutique

Selon le ministère de la Santé, 1 544 patients étaient hospitalisés, samedi 7 août 2021, dans les services réservés aux cas les plus graves, dont 46 placés sous intubation. Le taux d’occupation des lits de réanimation, spécial Covid-19, a atteint 43,1 %.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Covid-19 : le Maroc attend le pic « dans les prochains jours »

Au Maroc, le pic de l’épidémie pourrait arriver dans les «  tout prochains jours  », surtout à Guelmim-Oued Noun (39 %), région la plus touchée.

Covid-19 : un hôpital de campagne à Agadir pour faire face à l’augmentation des cas

Face à la flambée des cas de Covid-19 dans la région Souss-Massa, les responsables du Centre hospitalier régional Hassan II ont décidé de renforcer davantage l’offre sanitaire à...

Recrudescence du Covid-19 au Maroc : les craintes d’un expert

La situation épidémiologique est de plus en plus inquiétante au Maroc. Aujourd’hui, seuls la campagne de vaccination anti-Covid et le respect des mesures de précautions peuvent...

Covid-19 au Maroc : l’armée appelée à la rescousse

Pour accélérer le rythme de la campagne de vaccination contre le Covid-19, une équipe médicale militaire composée de médecins et d’infirmiers, a été appelée en renfort au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, l’été rime avec piqûres de scorpion

La recrudescence des piqûres de scorpion dans certaines régions du Maroc, en cette période de canicule et de saison estivale, inquiète. Les spécialistes appellent les citoyens à prendre les précautions pour prévenir ces piqûres mortelles.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.