Recrudescence du Covid-19 au Maroc : les craintes d’un expert

31 juillet 2021 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

La situation épidémiologique est de plus en plus inquiétante au Maroc. Aujourd’hui, seuls la campagne de vaccination anti-Covid et le respect des mesures de précautions peuvent inverser la tendance.

Depuis quelques jours, le Maroc connaît une augmentation importante de nouveaux cas de Covid. Le 28 juillet dernier, le royaume a atteint 9428 cas d’infections, a rappelé dans un article le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi, soulignant qu’ « heureusement, notre pays enregistre d’autres records, dont les plus importants sont la vaccination de plus d’un demi-million de citoyens en un jour, et la vaccination de près d’un million et demi de citoyens en trois jours, ainsi qu’un nombre record dans le nombre de tests effectués en 24 heures ».

Toutefois, dans les jours à venir, la situation pourrait s’aggraver et engendrer une hausse de létalité et de pression sur les hôpitaux et les cadres médicaux « à cause du relâchement dans les comportements et parfois même d’irresponsabilité, et en raison des nouvelles mutations qui se propagent plus rapidement », fait part la Map, citant le spécialiste.

Mais, grâce l’implication des citoyens dans l’opération de vaccination, l’obtention à temps des nouvelles doses et la bonne gestion de la campagne nationale, aujourd’hui, 28 % de la population sont complètement vaccinés et 38 % ont déjà reçu au moins la première dose et l’opération s’étend déjà aux jeunes de 25 ans et plus. De plus, la couverture vaccinale permettra de freiner au plus vite la recrudescence de l’épidémie, a ajouté le médecin.

Par ailleurs, pour mieux contrecarrer le mal, il faudra contrôler la propagation du virus en adoptant des mesures de précautions individuelles et collectives, évoluer davantage dans la vaccination pour rompre les chaînes de transmission de l’infection. Ainsi, le pire pourrait être évité sans qu’on ait recours aux mesures restrictives susceptibles d’impacter une fois encore les revenus, les mouvements et la liberté des citoyens, ainsi que les activités économiques et scolaires, a conclu Hamdi.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Jeunesse - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Casablanca : des patients en réanimation de plus en plus jeunes

Le Centre hospitalier universitaire Ibn Rochd à Casablanca est confronté à une situation inquiétante marquée par l’admission en réanimation d’un nombre important de malades du...

Covid-19 au Maroc : nouvel appel à une vaccination massive

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, vient d’appeler à nouveau les Marocains à se faire vacciner. Cet appel survient après une augmentation inquiétante du nombre de cas de...

Covid-19 au Maroc : les services de réanimation bientôt débordés

Le Taux d’occupation des lits de réanimation Covid-19 est passé de 15,6 % le 26 juillet à 35,3 % le 2 août. La situation est préoccupante et inquiète experts et spécialistes des...

Très difficile de faire des tests PCR à Agadir

Face aux nombreux cas de contamination au Covid-19 et de décès qu’enregistre la région de Souss-Massa, la ville d’Agadir ne dispose que de deux laboratoires d’analyses...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...